Méthodologie révisée d’évaluation mutuelle du GAFI : atelier de formation des évaluateurs, lundi
APS
AFRIQUE-ECONOMIE-GOUVERNANCE

Méthodologie révisée d’évaluation mutuelle du GAFI : atelier de formation des évaluateurs, lundi

Mbour, 16 mars (APS) - Un atelier régional de formation des évaluateurs sur la méthodologie révisée d’évaluation mutuelle du Groupe d’action financière (GAFI) se tient à partir de lundi, à Mbour, annonce un communiqué reçu à l’APS. 
 
La rencontre est organisée par le Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), en collaboration avec le Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique Centrale (GABAC).
 
La formation, prévue pour cinq jours, à Saly-Portudal, est destinée aux parties prenantes à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) issues des autorités compétentes concernées, notamment les Cellules de renseignement financier (CRF). 
 
De même, les agences de régulation, les banques centrales et agences chargées des enquêtes et poursuites pénales provenant des dix-sept États-membres du GIABA sont attendues à la rencontre. 
 
Des représentants des États membres du GAFI et du GABAC prendront également part à l’atelier de formation qui sera animée par une équipe d’experts et de praticiens du GAFI, de la Banque mondiale, du FMI, du Secrétariat du GIABA et des experts de la région d’Afrique de l’Ouest à travers des présentations, des échanges d’expériences et un exercice de simulation de l’évaluation mutuelle. 
 
Un aspect fondamental du mandat du GIABA est la conduite des exercices d’évaluation mutuelle dans les Etats membres, pour déterminer la conformité technique aux normes internationales acceptables contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et de la prolifération des armes de destruction massive, précise le texte. 
 


ADE/MD/BK