UEMOA : 6000 milliards en transactions mobiles financières  en 2015 (responsable)
APS
AFRIQUE-SENEGAL-ECONOMIE

UEMOA : 6000 milliards en transactions mobiles financières en 2015 (responsable)

Dakar, 14 juil (APS) - Le taux de pénétration du téléphone mobile, de l’ordre de "plus de 100%" dans l’espace UEMOA, a favorisé un engouement autour des transactions mobiles financières dans les pays concernés, avec des volumes en circulation avoisinant 6000 milliards de FCFA en 2015, a indiqué, jeudi, à Dakar, le directeur général du Groupement interbancaire monétique de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (GIM-UEMOA).
 
Cet organisme, fort de ce constat, compte jouer sa partition dans cette mutation, en facilitant l’accès des populations aux services financiers et bancaires, a soutenu Blaise Ahouantchede, à l’ouverture du 5ème Salon monétique régional qui se tient à Dakar.
 
Dans cette optique, "l’enjeu principal est de créer une plateforme de travail en mode partenarial pour mettre en relation tous les acteurs et leaders mondiaux de l’industrie des transactions numériques financières", selon le directeur du GIM-UEMOA.
 
"Cette plateforme se veut un moyen de revisiter les meilleures pratiques en la matière, pour donner un nouveau contenu à nos offres de produits et services", a-t-il précisé.
 
Devant les participants venus de 34 pays à travers le monde, il a rappelé les performances réalisées par le GIM-UEMOA depuis sa création en 2003, parmi lesquelles une couverture de 110 banques offrant la possibilité à plus de 4 millions de porteurs de cartes bancaires de faire leurs opérations de retrait et paiement à travers 5500 points depuis 2007.
 
Durant ce forum, le GIM-UEMOA entend discuter d’un "modèle optimal de coopération" entre les banques et les opérateurs de téléphonie mobile pour une "inclusion financière réussie".
 
De même, l’organisme régional a à cœur de "promouvoir une véritable convergence des moyens de paiement ainsi que l’éducation financière à travers le renforcement du rôle des acteurs", a dit son directeur.
 
Dans cette perspective, le GIM-UEMOA a mis en place son premier Centre de formation dénommé GIM Academy, qui ambitionne d’être "un pôle d’excellence dans les services financiers digitaux au service du personnel des banques, des institutions de finance et des forces de l’ordre".
 
A l’ouverture du Salon, un partenariat a été scellé entre le Groupement interbancaire monétique et d’autres réseaux monétiques, à travers un protocole d’accord.
 
Ce Salon, dont l’ouverture officielle était présidée par le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné, va offrir aux participants (grand public, consommateurs, professionnels et chercheurs) de croiser leurs expériences dans la fourniture de services et équipements monétiques, par le biais de stands d’exposition.

ADL/BK