Un maire dénonce l’octroi des terres au profit exclusif des opérateurs privés
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES

Un maire dénonce l’octroi des terres au profit exclusif des opérateurs privés

Médina Sabakh, 30 sept (APS) – Le maire de Médina Sabakh (centre), Ousmane Guèye, a dénoncé mercredi l’octroi de vastes superficies du patrimoine foncier des communes à des opérateurs privés qui les exploitent à leur profit exclusif, sans y associer les populations.

‘’C’est inacceptable d’attribuer 100 ou 300 hectares d’une commune à des privés dont les projets n’ont aucun impact en termes de développement et d’amélioration des conditions de vie des populations’’, a soutenu M. Guèye.

Il s’entrenait avec l’APS en marge d’une réunion consacrée à un projet d’agropole prévu à Médina Sabakh, dans la région de Kaolack.

Ousmane Guèye dit adhérer à la décision prise récemment par le chef de l’Etat pour mettre de l’ordre dans l’attribution des terres appartenant aux mairies à des particuliers.
 
‘’Aucun individu ne devrait accepter qu’on cède des terres (…) au détriment des populations locales moyennant de grosses sommes d’argent’’, a ajouté M. Guèye. 

A son avis, les terres doivent être la propriété des agriculteurs surtout et ne devraient être octroyées à des opérateurs privés que si les populations locales trouvent leur compte dans les projets portés par les bénéficiaires des superficies octroyées.
 
Il prône ‘’une démarche inclusive’’ dans l’attribution des terres appartenant aux communes.

L’élu local a convié à la réunion sur l’agropole de Médina Sabakh des représentants des habitants de la commune, en vue d’une large concertation sur l’octroi de 15 hectares au projet d’agropole. ‘’Tout le monde a adhéré au projet’’, a-t-il assuré.
 
Le futur agropole, dans lequel seront cultivés divers produits agricoles et horticoles, est un ‘’projet ambitieux’’ qui va aider à résoudre l’équation de l’emploi dans la commune de Médina Sabakh, selon Ousmane Guèye. 
 
Il est prévu de dédommager les habitants de la commune dont les terres seront octroyées à l’agropole, a-t-il dit. Le dédommagement va consister à leur attribuer d’autres terres cultivables, dans le périmètre communal.

AMD/ESF/ASG