Un colloque sur les mathématiques pour positionner le Sénégal sur le marché scientifique international (président)
APS
SENEGAL-SCIENCES-PERSPECTIVES

Un colloque sur les mathématiques pour positionner le Sénégal sur le marché scientifique international (président)

Ziguinchor, 25 nov (APS) – Le colloque international de 15 jours sur les mathématiques qui se déroule actuellement à Ziguinchor (sud) permettra au Sénégal d’avoir une "belle vitrine" pour attirer les sommités mondiales dans le domaine des mathématiques et des investisseurs dans des secteurs stratégiques, a estimé le président de comité d’organisation, Dr Daouda Niang Diatta.
 

"Des sommités mondiales dans le domaine des mathématiques sont à Ziguinchor. Plus de 60 spécialistes dont les sept meilleurs au monde participent à ce rendez-vous international pour le développement des mathématiques", a fait remarquer Daouda Niang Diatta dans un entretien avec l’APS.
 
Un total de 65 spécialistes venant de 13 pays d’Afrique et d’Europe et des chercheurs des différentes institutions universitaires du Sénégal prennent part à ce colloque axé sur la "Géométrie complexe et les applications" à l’initiative de l’Université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ) en collaboration avec des institutions internationales spécialisées comme le Centre international des mathématiques pures appliquées (CIMPA).
 
"Avec ces genres de manifestations, le Sénégal peut être cité comme pays référence dans le développement des mathématiques. Ce colloque de 15 jours pourrait être une belle vitrine. Cela peut attirer des investisseurs dans les domaines des sciences et techniques informatiques", a souligné Dr Daouda Niang Diatta.
 
"Les mathématiques sont à la base du développement des sciences et de la technologie. Quand les investisseurs savent que dans un pays comme le Sénégal l’on discute des sujets aussi pointus que la géométrie complexe, ils sont rassurés. Ils sauront qu’il y aura de la main-d’œuvre qualifiée dans l’ingénierie technologique et scientifique", a estimé Dr Diatta, professeur des mathématiques à l’UASZ.
 
Il a préconisé la tenue "d’organisations périodiques et fréquentes partout dans le pays de ce genre de colloque pour asseoir une réputation sénégalaise dans le domaine des sciences et des mathématiques pour mieux booster l’émergence économique du pays".
 
Le président du comité d’organisation du colloque qui a démarré lundi dernier n’envisage pas de "rester deux ans sans tenir une plateforme de haut niveau de ce genre pour faire vivre les mathématiques dans la capitale sud du pays".
 
"Les participants qui sont les meilleurs dans le monde dans leur domaine ont magnifié cette énergie qu’il y a à Ziguinchor pour le développement des mathématiques. Effectivement il y a un dynamise avec une bonne palette de jeunes chercheurs et d’étudiants qui sont passionnés par les sciences", a dit Dr Diatta, saluant un "bilan à mi-parcours de ce colloque" qui prend fin le 2 décembre prochain.
 

MTN/PON