Amadou Ba salue les ’’bonnes performances’’ de l’UEMOA
APS
SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE

Amadou Ba salue les ’’bonnes performances’’ de l’UEMOA

Dakar, 29 juin (APS) – L’Union économique et monétaire des Etats de l’Afrique de l’Ouest a enregistré de "bonnes performances" nonobstant les menaces terroristes au Burkina Faso, au Niger et au Mali, a salué vendredi, le président du Conseil des ministres de l’instance régionale, le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances Amadou Bâ.
 
"Le dynamisme économique observé depuis 2012 au sein de l’Union s’est donc maintenu au cours de l’année 2017 à la faveur de l’amélioration progressive de la conjoncture internationale", a-t-il soutenu à l’ouverture de la session ordinaire statutaire du Conseil ouverte au siège de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest à Dakar.
 
Ainsi, l’environnement économique se caractérise par une hausse de la croissance de l’ordre de 6,7% contre 6,5% en 2016, soit un taux plus élevé que celui de l’Afrique subsaharienne établi à 2,8%.
 
Les données statistiques utilisées sont celles des Comités nationaux de politique économique, conformément à la directive relative à la mise en œuvre de la surveillance multilatérale des politiques macros économiques au sein des Etats membres.
 
Ce rapport, a expliqué le président du Conseil des ministres, procède de l’évaluation des performances économiques et financières des Etats membres de l’Union en 2017.
 
Il fournit des "indications sur les prévisions pour l’année 2018 à la lumière de l’évolution de la conjoncture et propose aux Etats membres de l’Union des orientations de politique économique en 2019".
 
Au titre de la BCEAO, le Conseil aura également à examiner au cours de la session, le rapport sur la situation économique et monétaire au 31 mars 2018.
 
Ce document servira de base aux discussions du Conseil sur l’état des lieux et les perspectives économiques et financières en vue de prendre le cas échéant les décisions nécessaires à une croissance inclusive dans la zone, a précisé Amadou Bâ.
 
La Banque devrait informer le Conseil au cours de la session à huis clos des réalisations à mi-parcours sur les prévisions financières de l’exercice 2018.
 
Un communiqué final sera publié sur le site de la BCEAO pour informer sur les décisions arrêtées par le Conseil des ministres au terme de cette 2ème session ordinaire.

ADL/OID/ASB