UEMOA : une activité économique ‘’bien orientée’’ en 2019
APS
AFRIQUE-ECONOMIE

UEMOA : une activité économique ‘’bien orientée’’ en 2019

Dakar, 11 juin (APS) – L’activité économique a été bien orientée dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en 2019, malgré un contexte international peu favorable, marqué par la persistance des tensions géopolitiques et commerciales, selon un nouveau rapport de l’institution.
 
Ce rapport annuel 2019 de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) souligne qu’au niveau interne, les économies des pays membres ont tiré profit d’un environnement sociopolitique globalement favorable et d’un climat des affaires en amélioration. 
 
‘’L’activité économique a également bénéficié de la poursuite de la réalisation des investissements dans les infrastructures socioéconomiques par les Etats membres de l’UEMOA’’, poursuit le rapport. 
 
Comme en 2018, le produit intérieur brut de l’UEMOA est estimé à 6,6% en 2019, à la faveur notamment de la ‘’bonne tenue des activités commerciales, portuaires et aéroportuaires, du dynamisme des services, de la consolidation des activités dans les bâtiments et travaux publics, ainsi que du renforcement des productions manufacturières et agricoles’’. 
 
L’expansion économique a été portée essentiellement par le secteur tertiaire, avec une contribution de 3,8 points, selon le rapport. 
 
Il indique que les apports des secteurs secondaire et primaire se sont élevés respectivement à 1,7 point et 1,1 point. Par pays, la croissance économique est ressortie à 7,6% au Bénin, 7,5% en Côte d’Ivoire, 6,3% au Niger, 6,0% au Sénégal et au Burkina, 5,6% au Mali, 5,3% au Togo et 5,1% en Guinée-Bissau. 
 
‘’Au cours de l’année 2019, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest a continué à œuvrer pour une politique monétaire visant la stabilité des prix’’, souligne son gouverneur, Tiémoko Meyliet Koné, dans la note introductive du rapport. 
 
En moyenne annuelle, le taux d’inflation est ressorti à -0,7% en 2019, contre 1,2% un an auparavant.
 
Dans ce contexte, poursuit le rapport, la BCEAO a poursuivi l’orientation accommodante de sa politique monétaire en maintenant, pour la sixième année consécutive, son principal taux directeur à 2,50%. 
 
En outre, au cours de l’exercice 2019, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest a poursuivi ses efforts en matière de stabilité financière.
 
Le rapport revient sur l’évolution du système bancaire et financier, ainsi que les actions en matière de stabilité et d’inclusion financière, la gestion des signes monétaires, des systèmes et moyens de paiement, des réserves de change, etc.


ADL/ASG