Près de 18 milliards de l’UE pour les énergies, la société civile et la coopération
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Près de 18 milliards de l’UE pour les énergies, la société civile et la coopération

Dakar, 4 oct (APS) – Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a annoncé vendredi la signature entre le gouvernement sénégalais et l’Union européenne (UE) de trois conventions d’un montant global de 27, 5 millions d’euros, soit environ 18 milliards de francs CFA, en faveur des énergies renouvelables, de la société civile et de la coopération entre Dakar et Bruxelles.
 
‘’Le montant total des trois conventions de financement dont nous venons de procéder à la signature avec l’Union européenne s’élève à 27, 5 millions d’euros, soit environ 18 milliards de FCFA’’, a-t-il déclaré, à l’issue de la cérémonie.
 
Ces financements, octroyés par l’UE sous forme de dons et qui sont non remboursables, concernent ‘’l’appui au développement des énergies renouvelables pour l’accès universel à l’électricité, l’appui à la société civile pour une meilleure gouvernance et le soutien à la coopération Sénégal-Union européenne’’, a précisé Amadou Hott.
 
Il a indiqué que ‘’l’engagement de l’Union européenne à financer le projet d’appui aux énergies renouvelables pour l’accès à l’électricité s’élève à 20 millions d’euros, soit environ 13 milliards de FCFA’’.
 
Selon Amadou Hott, ‘’l’UE s’est également engagée à appuyer la société civile pour une meilleure gouvernance pour un montant estimé à 4 million d’euros, soit environ 2 milliards 600 millions de FCFA.
 
‘’La coopération Sénégal-Union européenne va aussi bénéficier d’un montant de 3,5 millions d’euros, soit environ 2 milliards 300 millions de FCFA de la part de l’UE’’, a-t-il souligné. 
 
Le ministre estime que ‘’ces importants financements traduisent clairement l’engagement de l’UE à soutenir les efforts déjà entamés par le gouvernement dans des domaines qui contribuent de manière significative au développement économique et social du Sénégal’’.
 
Le commissaire européen en charge de la coopération internationale et du développement (CID), Neven Mimiça, estime que les conventions signées ‘’s’inscrivent en droite ligne de l’esprit de l’alliance Afrique-Europe pour des investissements et des emplois durables […] ’’.
 
Il a ajouté que ‘’ces programmes sont en phase avec les objectifs du PSE [Plan Sénégal émergent] que l’Union européenne soutient massivement depuis sa mise en œuvre’’.

DS/ASG