Sandiara : 100 millions de francs alloués aux acteurs pour relancer l’économie locale
APS
SENEGAL-ECONOMIE-COLLECTIVITE

Sandiara : 100 millions de francs alloués aux acteurs pour relancer l’économie locale

Sandiara, 2 oct (APS) – De jeunes entrepreneurs, artisans et groupements de femmes de Sandiara, dans le département de Mbour, ont bénéficié d’un financement de 100 millions de francs Cfa pour relancer leurs activités dans le cadre d’un partenariat liant la municipalité à l’Union des institutions mutualistes communautaires d’épargne et de crédit (U-IMCEM) et le Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP).

Les 65 millions de francs CFA sont destinés aux groupements de femmes, les 20 millions de francs CFA aux artisans, restaurateurs éleveurs et autres prestataires de services, et les 15 millions de francs CFA aux coopératives agricoles locales, a-t-on appris jeudi.

‘’L’objectif de ce financement est de toucher le maximum de femmes et de jeunes micro-entrepreneurs n’ayant pas accès aux services financiers classiques et vivant principalement dans les zones rurales et périurbaines’’, a expliqué Serigne Guèye Diop, maire de Sandiara lors de la cérémonie de remise des fonds.

Ce financement et tant d’autres confortent la commune dans son rôle de ‘’laboratoires d’expérimentation des politiques publiques, s’est-il réjoui en signalant au passage que Sandiara, à l’instar des autres communes du pays, a subi de plein fouet les effets de la crise sanitaire avec la fermeture du marché hebdomadaire source de revenus des ménages et de recettes pour la commune.

‘’La fermeture des frontières aériennes et terrestres a porté un coup dur aux activités des entreprises de la zone industrielle de la commune. Autant de défis imprévus qu’il a fallu relever en y mettant des ressources budgétaires importantes’’, a souligné le maire.

l’U-IMCEC en service depuis vingt ans a toujours fait de la femme la ‘’pierre angulaire’’ de son action, ‘’convaincue’’ que pour développer une nation, il faut rendre la femme ‘’plus forte, plus consciente et confiante en elle-même et économiquement plus autonome’’, a de son côté réagi Ousmane Thiongane, son directeur.

De son côté, l’administrateur général du FONGIP, Doudou Kâ, a évoqué son respect et son admiration pour les populations de cette commune du département de Mbour et leurs autorités locales qui se battent pour faire de leur commune un ‘’modèle réussi’’ qui s’adosse sur les valeurs fondatrices du Plan Sénégal émergent (PSE).

‘’Sandiara est une des plus belles illustrations de cette nouvelle approche de la gestion communale planifiée qui s’appuie sur un modèle de développement, +Plan Sandiara émergent+ qui constitue le cadre de référence et d’actions de toute la politique de gouvernance locale’’, a-t-il fait valoir.

ADE/AKS