Saint-Louis : les élus locaux invités à s’approprier les missions de l’OFNAC
APS
SENEGAL-GOUVERNANCE

Saint-Louis : les élus locaux invités à s’approprier les missions de l’OFNAC

Saint-Louis, 23 oct (APS) - L’adjoint au gouverneur de Saint-Louis chargé des affaires administratives, Amadou Diop, a appelé les élus locaux à s’approprier les missions et objectifs de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) dont le nouveau plan stratégique a été présenté lundi au cours d’un atelier tenu dans la capitale du nord.

Des chefs de services déconcentrés, acteurs territoriaux et élus locaux, ont pris part à cet l’atelier de sensibilisation sur la prévention et la lutte contre la corruption et sur la déclaration de patrimoine, sous la présidence de l’adjoint au gouverneur de Saint-Louis en charge des affaires administratives.
 
Amadou Diop a salué la tenue de cette rencontre, avant d’inviter les élus locaux, ceux des collectivités territoriales en particulier, à s’approprier les missions et objectifs de l’OFNAC "en mettant en avant la déclaration de patrimoine".
 
Il a rappelé à ces élus qu’ils sont "porteurs de délégation de pouvoirs des populations pour la gestion des ressources de ces collectivités territoriales", soulignant qu’ils doivent contribuer à ce que l’OFNAC puisse disposer "d’informations capitales pour la création d’un cadre régional de transparence et de bonne gestion des deniers publics".
 
L’atelier a permis aux membres de l’OFNAC de faire la présentation de cet organisme et de ses missions de prévention "pour une meilleure gouvernance et une gestion sobre et vertueuse des ressources publiques".
 
Selon Marième Samb Fall, chef du département déclaration du patrimoine à l’OFNAC, l’institution "a mis en place un dispositif important au niveau des ministères, afin que les personnes assujetties puissent être identifiées et faire leur déclaration de patrimoine".
 
L’OFNAC "mène une grande sensibilisation dans ce sens’’, a-t-elle souligné, faisant état d’avancées "significatives dans la déclaration" dans la mise en œuvre de l’obligation de déclaration de patrimoine à laquelle certains élus et fonctionnaires sont soumis.
 
Les différents chefs de mission de l’OFNAC, Abdoulaye Diagne, Sidy Seck et Mamadou Kassé, sont revenus sur le nouveau plan stratégique de l’institution, élaboré à partir d’une "démarche participative et citoyenne", pour inciter à "des changements de comportement" des populations pour "la préservation des biens publics".
 
A en croire M. kassé, l’OFNAC mène des campagnes de mobilisation sociale partout", aussi bien dans les milieux publics, scolaires qu’universitaires, en vue de "l’adoption de la bonne morale par tous, avec des leçons de vie sur la fraude, la corruption, pour une gestion sobre et vertueuse des ressources publiques".
 
Selon ses responsables, l’OFNAC, a ainsi mené, de 2014-2018, "156 missions de sensibilisation, rencontré 172.654 personnes au niveau de 1169 destinations au Sénégal", des activités de prévention visant à "diminuer les risques de corruption et de fraude, par l’adoption de valeurs d’éthique et de transparence", toutes choses qui ont "un effet dissuasif" en matière de lutte contre la fraude et d’enrichissement illicite.

BD/BK/ASG