Saint-Louis : Formation sur les instruments juridiques de protection des droits des communautés
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-HYDROCARBURES

Saint-Louis : Formation sur les instruments juridiques de protection des droits des communautés

​Saint- Louis, 12 juin (APS) - Elus locaux, membres de la société civile et journalistes planchent sur les instruments juridiques de protection et de promotion des droits des communautés dans le cadre de l’exploitation des hydrocarbures et des ressources minières.

Cette rencontre de trois jours a pour but de leur permettre une maîtrise des instruments juridiques de protection et de promotion des droits des communautés des zones d’exploitation de ces ressources et l’impact environnemental de cette exploitation.
 
L’atelier de formation est initié sous l’égide de l’ONG Enda prospectives dialogues politiques (Enda-Diapol) et de l’association recherche-action pour le développement et l’environnement au sahel.
 
Il s’intègre dans le programme 2018-2020 d’OXFAM au Sénégal, intitulé : "Pour un engagement citoyen en faveur de la transparence et de la recevabilité des ressources extractives".
 
Selon Abdou Guèye, expert environnementaliste et spécialiste en gestion des impacts de l’exploitation des hydrocarbures et de développement, la formation vise essentiellement à faire comprendre aux bénéficiaires la réglementation minière, les instruments juridiques pertinents liés aux industries extractives.
 
Il a plaidé pour que "d’avantage de ressources publiques provenant des industries extractives soient consacrées à des investissements favorables aux pauvres et améliorent leur moyen d’existence, leur bien-être social, santé, éducation et protection sociale".

BD/OID/ASB