Modernisation du système informatique de gestion de la solde, une avancée (adjoint gouverneur)
APS
SENEGAL-COLLECTIVITE-FINANCES

Modernisation du système informatique de gestion de la solde, une avancée (adjoint gouverneur)

Saint-Louis, 4 oct (APS) - La modernisation du système informatique de gestion de la solde et sa déconcentration au niveau des régions de Louga, Saint-Louis et Matam sont une avancée dans l’optique d’un rapprochement de l’administration des administrés, a salué mercredi l’adjoint au gouverneur chargé du développement de Saint-Louis, Sahib Fall.
 
M. Fall s’exprimait lors de l’ouverture d’un atelier de formation des agents des contrôles régionaux des finances (CRF) de Louga, Saint-Louis et Matam, initié par la Direction de la solde, dans le cadre du projet de modernisation du système informatique de gestion de la solde.
 
Selon lui, cette déconcentration des services de la solde permettra de soulager les agents de l’administration des régions éloignées de Dakar, et de leur faciliter un meilleur accès aux services des finances et de la solde. De la même manière, elle leur évitera des déplacements vers la capitale pour le règlement de dossiers administratifs.
 
Il a par ailleurs salué la démarche innovante de cette direction, avec la décentralisation de ses services à l’intérieur du pays.
 
Le directeur adjoint de la solde, Pape Souhaibou Coulibaly, déclare que cette formation des agents des régions de Louga, Saint-Louis et Matam vise à renforcer leurs compétences. Selon lui, cela leur permettra de fournir des services performants et adaptés aux administrés dans les différentes régions du Sénégal.
 
Il a souligné que "ces agents seront également outillés sur les métiers de la solde et sur l’application des opérations de saisie au niveau décentralisé".
 
A la suite de cette formation, dit-il, les agents des CRF devront démarrer l’exploitation des données de la grappe familiale, les domiciliations bancaires, la situation administrative et financière, dans la perspective d’un transfert progressif des traitements des dossiers des agents de l’Etat au niveau des régions.
 
Le directeur adjoint de la solde estime par ailleurs que la déconcentration du système au niveau des régions, permet une meilleure maîtrise et un contrôle des imputations budgétaires, ainsi que des données pour une bonne exploitation des dossiers de prestations familiales des agents de l’Etat.

 
"Le nouveau logiciel de gestion de la solde est mis en production depuis trois ans et son niveau de stabilité étant satisfaisant au niveau central, un plan d’action visant son déploiement dan les régions, a été initié dans un souci de déconcentration du traitement des dossiers", a-t-il ajouté.
 
L’atelier pour le renforcement des capacités aux métiers de la solde des agents des CRF des régions de Louga, Saint-Louis et Matam se tient jusqu’à vendredi.

BD/ASG/ASB