PTIP 2018-2020 : l’Etat prévoit 6.257,8 milliards de francs CFA pour ses projets
APS
SENEGAL-FINANCES

PTIP 2018-2020 : l’Etat prévoit 6.257,8 milliards de francs CFA pour ses projets

Dakar, 11 déc (APS) – L’Etat du Sénégal a alloué 6.257,8 milliards de francs au Projet triennal d’investissement public (PTIP) pour la période 2018-2020, soit une hausse de 1.466 milliards (30,6%) sur cette rubrique budgétaire pour la période 2017-2019, a annoncé lundi aux députés le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba.
 
"Le PTIP couvrant la période 2018-2020 porte sur un montant de 6257,8 milliards, soit, par rapport au PTIP 2017-2019, une progression de 1466 milliards équivalant à une augmentation de 30,6%", a-t-il déclaré lors de l’examen en séance plénière, par les députés, du projet de budget de son département pour l’année 2018.

Ce projet de budget défendu par Amadou Ba et son collègue chargé du Budget, Birima Mangara, a été adopté par la majorité des députés.
 
Le budget du PTIP sera approvisionné par des ressources internes d’un montant de 3.248,4 milliards de francs (52%) et des ressources externes de l’ordre de 3.009,4 milliards (48%), selon le ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. 
 
"La prédominance des ressources internes s’inscrit dans une vision qui devrait permettre d’éviter un niveau de dépendance pouvant être source de fragilité dans les choix d’investissement…" a expliqué M. Ba aux députés.
 
Selon lui, le PTIP "répertorie" l’ensemble des projets et programmes financés par l’Etat et ses partenaires techniques et financiers, "dans un horizon de trois ans".
 
Le PTIP est un outil permettant à l’Etat de poursuivre les objectifs qu’il s’est fixé pour le Plan Sénégal émergent (PSE), a rappelé Amadou Ba.
 
Il souligne que "compte tenu des besoins élevés de financement du PSE, l’accompagnement des partenaires reste indispensable" pour l’Etat du Sénégal.
 
Concernant la disponibilité du financement du PSE, Amadou Ba a laissé entendre que les ressources nécessaires à sa mise en œuvre étaient déjà acquises à 96%, soit un volume de 6.054,8 milliards de francs.
 
Ce montant permettra à l’Etat de dérouler 715 projets dans les 14 régions du pays, a dit M. Ba, précisant que 90% de ces projets sont en cours d’exécution.

MK/ESF/MD