Plus de 160 millions d’euros mobilisés par Rome pour Dakar sur la période 2017-2020
APS
SENEGAL-ITALIE-COOPERATION

Plus de 160 millions d’euros mobilisés par Rome pour Dakar sur la période 2017-2020

Dakar, 10 juin (APS) - Plus de 120 millions d’euros, soit près de 80 milliards de francs CFA, ont été mobilisés sur la période 2017-2020 dans le cadre du programme de coopération entre le Sénégal et l’Italie dont la revue conjointe a eu lieu ce jeudi, à Dakar.
 
La rencontre, tenue en visioconférence, a été co-présidée par Amadou Hott, ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération et Marina Sereni, vice-ministre italienne des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.
 
L’ambassadeur d’Italie à Dakar, Giovanni Umberto De Vito, le directeur de l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS), et celui de la Caisse des dépôts et des prêts d’Italie, y ont également pris part. 
 
La revue conjointe Sénégal-Italie pour les années 2017-2020 a notamment porté sur l’évaluation de ’’l’efficacité technique et financière des interventions, la valorisation des bonnes pratiques et des synergies entre les différents programmes en cours’’.
 
Outre l’engagement politique et financier de l’Italie aux côtés du Sénégal, la priorité donnée au développement rural et à la gestion des ressources naturelles a été également réaffirmée. 
 
L’objectif de cette revue est d’assurer ’’une large concertation entre les différents acteurs sur la mise en œuvre du programme de coopération entre les deux pays, d’identifier les principales contraintes’’, a relevé Amadou Hott. 
 
Saluant le ’’dynamisme’’ de la coopération entre les deux pays, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération signale que le contexte de crise sanitaire du Covid-19 n’a pas permis la tenue des visites de terrain qui précédaient généralement cette revue annuelle conjointe. 
 
Cette rencontre qui visait également à formuler des recommandations en vue d’une meilleure efficacité dans la réalisation des activités, a permis à Amadou Hott de ’’magnifier’’ la diversité des domaines (agriculture, éducation, émigration..) et modes d’intervention (subventions, emprunts à des taux concessionnaires) de la coopération avec l’Italie.

SMD/ASG/BK