Le partenariat Douane-Entreprise magnifié
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Le partenariat Douane-Entreprise magnifié

Dakar, 27 juin (APS) - Le directeur de la facilitation et du partenariat avec l’entreprise (FPE) a magnifié mercredi l’évolution des relations entre la douane et l’entreprise, saluant des ’’acquis’’ et des ’’avancées’’ régulièrement actualisés.
 
’’L’évolution des relations de partenariat Douane-Entreprise est faite d’acquis et d’avancées’’, a déclaré le colonel Pape Thialaw Fall lors de l’atelier portant sur le programme des Opérateurs économiques agréés (OEA).
 
Selon M. Fall, l’objet de cet atelier est le ‘’remplacement du Programme de partenaires privilégiés (PPP)’’, mis en place depuis 2011 par le programme OEA, pour être’’ conforme à l’Accord de facilitation des échanges de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), signé en 2013 et ratifié par le Sénégal en 2016.
 
‘’L’exercice qui nous réunit consiste à échanger sur les projets de textes et aussi recueillir les avis, observations et suggestions du secteur privé sur l’ensemble du document’’, a-t-il renseigné, assurant qu’en tout état de cause, l’administration des douanes ‘’compte travailler avec les entreprises au cours de l’élaboration du cadre juridique, de sa mise en œuvre ainsi que du suivi évaluation’’.
 
Concrètement, a-t-il expliqué, ce nouveau programme permettra à la douane ‘’d’octroyer un agrément, gage de sérieux et de conformité aux opérateur économiques comprenant notamment des fabricants, importateurs, exportateurs, agents en douane, transporteurs, agents de groupage, intermédiaires, exploitants de ports, d’aéroports, terminaux, opérateurs intégrés, entrepôts, distributeurs’’.
 
A l’en croire, un tel programme comporte des avantages certains autant pour la douane que pour les entreprises.
 
Pour la douane, il s’agit, a-t-il expliqué, de ‘’gérer plus facilement les risques, d’avoir une meilleure utilisation des ressources, d’optimiser la perception des recettes et contribuer à l’amélioration de l’environnement des affaires pour attirer davantage d’investissements directs étrangers au Sénégal’’. 
 
Quant aux entreprises, elles auront ’’un traitement plus rapide des marchandises, gage de réduction du temps et des coûts de passage en douane, mais également une crédibilité et une réputation renforcées grâce à l’agrément’’, a-t-il poursuivi.
 
Pour sa part, le lieutenant-colonel Birahim Samba Souna Fall a précisé qu’une fois mis en œuvre, le programme OEA ’’se substituera définitivement au PPP, après six mois d’exécution’’.
 
Mais, ‘’les opérateurs économiques affiliés, disposeront après substitution, d’un délai de grâce supplémentaire de six mois, pour se conformer aux nouvelles dispositions’’a-t-il rassuré.

MK/OID/ASG