Mise en place d’un pool coassurance de gestion des risques pétroliers et gaziers
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Mise en place d’un pool coassurance de gestion des risques pétroliers et gaziers

Dakar, 30 août (APS) - L’association des assureurs du Sénégal (AAS ) a créé un pool coassurance de souscription et de gestion des risques pétroliers, lequel va servir d’interlocuteurs aux acteurs du secteur, a annoncé son directeur exécutif, Mactar Faye.

Il co-animait, jeudi, à Dakar une conférence de presse, à l’issue d’une assemblée générale constitutive pour la création du pool coassurance des risques pétroliers, miniers et gaziers.

"Aujourd’hui, si nous voulons réussir notre mission, nous devons mutualiser notre synergie pour avoir des résultats probants’’, a estimé M. Faye, relevant que la mise en place de ce pool fait suite à la concertation nationale sur le pétrole et le gaz, organisée sous l’égide du chef de l’Etat, Macky Sall.

En marge de cette journée, les assureurs ont organisé une réflexion sur le gaz et le pétrole, à l’issue de laquelle l’idée de mise en place d’un pool a été émise, en vue ’’d’organiser et de renforcer la profession mais surtout, magnifier l’idée de solidarité qui devrait exister’’, a t-il dit.

’’Cela permettra d’éviter d’aller en rangs dispersés’’, déclare-t-il, soulignant que l’objectif, aujourd’hui, est de faire adhérer toutes les compagnies d’assurance dans le principe de créer un pool de coassurance. 

’’Nous avons pensé proposer une offre globale et unitaire pour être efficace, créer une synergie pour répondre à l’invitation du Président de la République en vue de créer un contenu local, présentement et dans le futur pour le pétrole et le gaz’’, a expliqué le directeur exécutif d’AAS.

Pour lui, l’AAS reste un levier essentiel, car aidant à donner un contenu local à ces découvertes gazières et pétrolières afin qu’elles profitent aux opérateurs économiques.

’’L’Etat a besoin de partenaires avertis. Ce pool sera une réponse à ces préoccupations’’, a avancé Mactar Faye avant de saluer l’action de l’Etat de vouloir donner un contenu local au secteur gazier local et pétrolier.

Dans cette perspective, il est prévu en octobre prochain, de mener une réflexion sur les modalités réglementaires et statutaires pour élaborer un document de référence.

‘’Nous allons revenir dans un mois et demi pour discuter et valider les modalités de fonctionnement mais également les textes statutaires et réglementaires. Près de 29 compagnies ont adhéré à ce projet, dont 11 en assurance Vie, 16 officiant en Dommages, 1 en Caution et 1 compagnie d’assurance agricole’’, a t-il indiqué.

SBS/OID/ASG