Mamadou Lamine Diallo ’’ouvert’’ à des concertations sur la gestion des ressources minières
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Mamadou Lamine Diallo ’’ouvert’’ à des concertations sur la gestion des ressources minières

Touba (Diourbel), 23 oct (APS) – Le député de l’opposition, Mamadou Lamine Diallo, s’est dit mardi disposé à participer à d’éventuelles concertations sur la cession des mines de fer de la Falémé, à des investisseurs étrangers.
 
‘’Nous sommes pour la gouvernance démocratique de ressources minérales. Ce sont des choses qui demandent une réflexion sérieuse. Nous sommes ouverts au nom du peuple sénégalais à participer à d’éventuelles concertations sur la question’’, a-t-il déclaré à des journalistes à l’issue d’une visite de courtoisie à la cité religieuse de Touba.
 
M. Diallo est signataire d’une pétition lancée par onze candidats déclarés à l’élection présidentielle de février 2019, pour demander au chef de l’Etat, Macky Sall, de renoncer à la signature d’une convention d’exploitation des mines de fer de la Falémé avec l’entreprise turque Toysali.
 
’’Dans ces affaires-là, il faut à mon avis beaucoup de réflexion, du consensus avec la classe politique. Les aspects géopolitiques et géostratégiques sont fondamentaux. A plusieurs reprises, nous avons cherché à trouver des partenaires’’, a indiqué Diallo.
 
’’Ce serait une grave erreur pour le gouvernement de se précipiter et de signer. C’est une affaire qui n’est pas simple. C’est un gisement qui a été découvert depuis très longtemps’’, a-t-il rappelé. 
 
’’Il faut que les Sénégalais sachent de quoi il s’agit. C’est un business de 50 milliards de dollars. Ce n’est pas de la rigolade. C’est toute une région qui est engagée. Ce sont des aspects stratégiques fondamentaux qui orientent notre pays sur 20 ou 30 ans’’, a fait remarquer l’opposant.
 
 
FD/AKS/OID