Marché de la dette : chute du montant global des émissions brutes en 2018
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Marché de la dette : chute du montant global des émissions brutes en 2018

Dakar, 15 mars (APS) - La moindre présence de la Côte d’Ivoire et l’absence du Sénégal sur le marché régional de la dette publique de l’UEMOA en 2018 ont fait chuter le montant global des émissions brutes à 3.277,6 milliards CFA, contre 3.700,1 milliards en 2017. 
 
Le repli ainsi enregistré se chiffre à 422, 5 milliards, révèle le Rapport sur la politique monétaire de la BCEAO pour le mois de mars 2019, rappelant que la prévision initiale était de 3.919,0 milliards de francs CFA.
 
Il précise que les émissions nettes "se sont établies à 342,9 milliards contre 1.008,4 milliards un an plus tôt". 
 
Concernant les mobilisations de ressources sur le marché financier régional en 2018, c’est le compartiment des obligations du Trésor qui remporte la palme, avec un pourcentage de 54,6% contre 57,3% en 2017 et 65,1% en 2016.
 
Le volume total des émissions par adjudication sur le compartiment obligataire a connu une baisse de 221,3 milliards par rapport à l’année 2017, s’établissant à 943,9 milliards CFA. 
 
Le rapport relève que ce sont les titres de maturité 3 et 5 ans qui ont "été les plus sollicités avec des montants mobilisés de 698,3 milliards et 194,2 milliards respectivement, représentant 94,6% du montant global des émissions d’obligations par adjudication". 
 
Avec une baisse de 112, 5 milliards, le volume des émissions obligataires par syndication s’est situé à 844,3 milliards en 2018.
 
"La préférence des Etats s’est portée sur les maturités de 7 et 8 ans sur lesquelles des montants de 487,6 milliards et 294,9 milliards respectivement ont été mobilisés, soit 92,7% du volume total des émissions d’obligations par syndication."
 
Le compartiment des bons du Trésor a enregistré soixante-onze émissions durant l’année 2018, "pour un montant total de 1.489,4 milliards, contre une prévision initiale de 1.204,0 milliards." 
 
"Au cours de l’année 2018, les taux sur le compartiment des bons du Trésor ont été dans l’ensemble orientés à la hausse. Le taux d’intérêt moyen pondéré, toutes maturités confondues, est ressorti à 5,90% contre 5,71% l’année précédente", a-t-on noté.

ASG/BK