Malém Hodar réfléchit sur ses problèmes de développement
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

Malém Hodar réfléchit sur ses problèmes de développement


Ndiobéne Sambalamo (Kaffrine), 22 déc (APS) – Un forum départemental de réflexion sur un bon déroulement de la campagne arachidière et pour la prévention des conflits entre agriculteurs et éleveurs a été organisé, jeudi, à Ndiobéne Sambalamo (Malèm Hodar, Kaffrine), a constaté l’APS.


"Ce forum départemental de développement avait pour objectif de passer au peigne fin l’ensemble des problématiques auxquelles nos territoires sont confrontés à l’heure actuelle" a expliqué le préfet de Malèm Hodar, Mamadou Guèye.

Qui ajoute, à l’endroit des journalistes présents à l’ouverture, que "des conclusions consensuelles propres à apporter des solutions durables" sont attendues de ces assises.


Cette manifestation organisée par l’administration territoriale a réuni des services techniques décentralisés, les collectivités territoriales, les projets et programmes, des partenaires au développement et des populations à travers leurs différentes sensibilités.


Elle a permis, selon M. Guèye, d’assurer "un bon déroulement de la présente campagne arachidière, de prévenir les conflits entre agriculteurs et éleveurs et de lutter efficacement contre les feux de brousse et les fléaux liés à la déforestation massive".


L’objectif de ce forum, a-t-il ajouté, était "d’engager un dialogue direct avec les populations, leur donner la parole, les écouter et enregistrer leurs préoccupations et de voir comment apporter la réponse".


Il est opportun pour l’autorité locale, de multiplier les initiatives de rencontre avec les populations et d’engager avec elles un dialogue franc et direct sur les questions de développement qui interpellent le développement des terroirs.


Mamadou Guèye a signalé que le département de Malém à travers l’ensemble de ses collectivités locales espère beaucoup de la deuxième phase du PUDC en termes de pistes de production, en termes de réalisation d’ouvrages hydrauliques et en termes de matériels d’allégement des travaux.


Il a par ailleurs, remercié le chef de l’Etat, Macky Sall d’avoir pris la décision de suspendre la taxe de l’exportation de l’arachide qui était la requête des populations.


Le maire du département de Malém Hodar, Abdou Ndao a, pour sa part, magnifié la pertinence des thèmes développés lors de ses assises et qui vont "permettre à tout un chacun de prendre ses responsabilités et de réfléchir pour le développement de Malém Hodar".


Lors de ce forum, les collectivités territoriales du département de Malém Hodar se sont engagées à jouer pleinement dans la prévention des conflits agriculteurs-éleveurs en termes d’ouverture de parcours de bétail, de création de fourrières municipales et de mise en place des comités d’accueil des transhumants.

MNF/PON