Le président de l’UPMES plaide pour la formalisation des entreprises
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Le président de l’UPMES plaide pour la formalisation des entreprises

Louga, 17 avr (APS) - Le président de l’union des petites et moyennes entreprises du Sénégal (UPMES), Cheikh Abdoukhadre Djelani Aïdara appelle les entrepreneurs à se formaliser et à contribuer au développement économique de leur terroir respectif.

 
"Le chef d’entreprise doit se formaliser. Cela ne signifie pas seulement aller aux impôts s’immatriculer mais c’est tout un package de compétences qu’il doit acquérir" a dit M. Aïdara devant la presse au terme de l’assemblée générale de l’UPMES.
 
"Ainsi les entrepreneurs pourraient se connaître et nouer une chaîne de solidarité" a-t-il ajouté, invitant ses pairs à un recensement afin de connaître leur nombre dans la région et dans le pays.

Selon lui, "la compétition n’existe pas entre les entrepreneurs mais l’heure est à la communication, à la coopération qui mène vers des ensembles économiques plus grands pour créer des richesses au bénéfice du pays".
 
"Nous devons rassembler nos idées pour aller gagner des marchés et nourrir nos proches" a ajouté le président directeur général (PDG) du groupe Challenger, plaidant pour une plus grande solidarité entre ses pairs.

"Au lieu de tout attendre de l’Etat, estime-t-il, les entrepreneurs doivent se donner les moyens pour contribuer au développement du Sénégal".

L’UPMES est une organisation patronale nationale créée pour, entre autres objectifs, promouvoir le développement des petites et moyennes entreprises sur toute l’étendue du territoire, soutenir la compétitivité des entreprises, appuyer le renforcement des capacités des dirigeants des entreprises.
 
 


AMD/MD/PON