Libéralisation des échanges intra-africains : une hausse des exportations projetée (étude)
APS
AFRIQUE-ECONOMIE

Libéralisation des échanges intra-africains : une hausse des exportations projetée (étude)

Dakar, 3 oct (APS) – La libéralisation des échanges intra-africains devrait se traduire par une augmentation des exportations des produits industriels de toutes les régions africaines, selon une étude de l’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP), laquelle montre également que le commerce intra régional africain, dont l’essor est rapide, peut se développer de manière considérable.
 
‘’L’objet est d’instruire et de documenter les orientations en politiques publiques. D’évaluer l’impact de la Zone de libre-échange continentale africaine sur l’économie des pays africains, notamment en termes de fiscalité, d’ajustement économique, de bien-être et d’industrialisation’’, a expliqué Mayoro Diop, chercheur à l’IDEP.
 
M. Diop affirme que plusieurs mesures d’accompagnement peuvent permettre d’accélérer cette tendance. ‘’Les premiers résultats de l’étude montrent des impacts au niveau de la fiscalité et des exportations de chaque bloc régional. Les pays africains auront intérêt à se mettre dans cette zone de libre échange continentale’’, a-t-il déclaré.
 
Il estime néanmoins que ‘’cela ne veut pas dire une ouverture de tout le commerce’’. A son avis, ‘’il y aura des négociations durant lesquelles les pays discuteront sur la liste des produits à libéraliser, ceux sensibles ou à exclure de la zone’’.
 
De plus, les résultats indiquent un impact positif au niveau du produit intérieur brut (PIB) et des exportations pour les pays mais également pour les populations en termes de consommation et de bien-être.
 
Le chercheur précise que ‘’les résultats sont analysés par région et non par pays’’. L’étude a ‘’porté sur 17 régions africaines pour 33 secteurs d’activités’.
 

SBS/ASG