Les services financiers à distance, facteurs de l’inclusion financière  (officiel)
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Les services financiers à distance, facteurs de l’inclusion financière (officiel)

Dakar, 28 nov (APS) - Les services financiers à distance sont un levier efficace du renforcement de l’inclusion financière, compte tenu du faible niveau de bancarisation noté au Sénégal, a affirmé mercredi Mamadou Camara, un responsable du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

"Au regard du faible niveau de bancarisation strict qui ressort à 19,64% à fin décembre 2017, les services financiers à distance apparaissent aujourd’hui comme un vecteur efficace pour renforcer l’inclusion financière", a déclaré M. Camara.

Ces services "favorisent l’accès d’un plus grand nombre d’agents économiques à des services financiers diversifiés et à moindre coût’’, a-t-il souligné, lors d’un atelier d’échange avec les émetteurs de monnaie électronique et les sociétés de paiement en ligne.

Cette rencontre est conjointement organisée par l’Observatoire de la qualité des services financiers (OQSF et la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Selon le directeur national de la BCEAO, Ahmadou al Aminou Lo, elle s’inscrit dans le cadre de la semaine de l’inclusion financière organisée pour la première fois dans l’espace UEMOA, un rendez-vous que la BCEAO compte organiser annuellement.

L’objectif visé consiste à "développer des stratégies", pour faire en sorte que "toutes les personnes exclues du service financier, y soient inclues". Et la meilleure façon de les inclure, a-t-il avancé, c’est de "compter sur les services financiers digitaux, notamment le mobile money [...]".

A ce propos, le directeur national de la BCEAO a précisé que "l’inclusion financière n’est pas destinée aux riches", mais plutôt aux personnes à faibles revenus et qui ont un accès difficile aux financement bancaires.

"Maintenant, avec la monnaie électronique, vous avez désormais la possibilité de faire connaître votre chiffre d’affaires mensuel. Et à partir de là, si jamais vous voulez un prêt, on sait à partir de votre compte de monnaie électronique ce que vous gagnez", a expliqué M. Lô.

Selon lui, c’est dans cette dynamique d’inclusion financière, que l’ensemble des acteurs vont durant toute cette semaine, "échanger afin de définir un cadre règlementaire sur les ouvertures et sur ce qui peut être amélioré".

MK/ASG/BK