Les rideaux sont tombés sur le 3e Forum de l’entreprenariat de la FTE
APS
AFRIQUE-ENTREPRENARIAT

Les rideaux sont tombés sur le 3e Forum de l’entreprenariat de la FTE

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Seynabou Ka+++

Lagos, 15 oct (APS) - La troisième édition du Forum annuel de l’entreprenariat de la Fondation Tony Elumelu (FTE) s’est achevée, samedi à Lagos en présence de plus de 1OOO entrepreneurs, chefs d’entreprise et décideurs politiques africains provenant de 54 pays.
 
Le Forum de la FTE est un programme d’entrepreneuriat dans lequel la Fondation, créée en 2015 par le milliardaire Nigerian Tony Elumelu, s’engage "à habiliter 10 000 entrepreneurs africains" dans les 10 ans à venir en leur octroyant un financement pour lancer leurs activités.
 
Cette année, les organisateurs du Forum ont fait venir plus de 1300 entrepreneurs, chefs d’entreprises, décideurs politiques africains, hommes de médias, hubs, incubateurs, universitaires et investisseurs en provenance de divers horizons.
 
Cette manifestation a pour but de permettre aux PME de bâtir des relations, partager des connaissances, entrer en contact avec des investisseurs et se lier à des chaînes d’approvisionnement d’entreprise.
 
Après trois éditions, les premiers entrepreneurs ont créé "des dizaines de milliers de postes et généré des richesses considérables". 
 
L’édition 2017 s’est déroulée en deux jours. Lors de la cérémonie d’ouverture, le représentant résident des Nations unies au Nigéria, Edward Kallon avait invité les pays africains à s’appuyer sur le système de "l’africapitalisme".
 
C’est, selon lui, "un concept de développement qui considère le secteur privé africain et en particulier les entrepreneurs comme le véritable catalyseur du développement économique et social du continent".
 
"Nous devons vous fournir les engagements, les compétences pour aider vos entreprises et vous mettre en rapport avec les institutions financières afin que les capitaux de démarrage qui vous sont donnés, vous permettent de produire des bénéfices et faire de gros investissements", a-t-il dit, s’adressant aux jeunes entrepreneurs. 
 
A la cérémonie de clôture, Tony Elumelu les a invité à se battre pour mettre en œuvre leurs visions et leurs idées afin de "contribuer" de par leurs actions à "changer l’image de l’Afrique".
 
"Vous devez réussir parce que vos succès, seront pour toute l’Afrique. Vous le devez à vous-mêmes, mais aussi à tous les autres qui n’ont pas réussi. Et à travers vos visions et vos actions, vous allez contribuer à changer l’image de notre continent", a-t-il dit.
 
Des prix ont été donnés à cinq entrepreneurs de la dernière édition, dont la Sénégalaise Housseynatou Diallo. Il a également été procédé à la signature de deux protocoles entre la Fondation Tony Elumelu, l’Agence de développement française du Nigéria et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) afin de disposer de fonds pour la formation des entrepreneurs. 
 
La participation du Sénégal a été marquée par la présence de deux jeunes entrepreneurs et du discours télévisé du Président Macky Sall en l’endroit des autres entrepeneurs africains et des organisateurs du Forum.
 
 

SK/PON