Les recettes de la Douane estimées à 505,96 milliards de FCFA au 31 octobre (officiel)
APS
SENEGAL-ECONOMIE-DOUANE

Les recettes de la Douane estimées à 505,96 milliards de FCFA au 31 octobre (officiel)

Dakar, 7 nov (APS) - Les services de la Douane sénégalaise ont obtenu une recette de 505,96 milliards de francs CFA au 31 octobre 2017 par rapport à l’objectif initial de 500,52 milliards de FCFA a dit, mardi à Dakar, le coordonnateur de la Direction générale des douanes (DGD), Moctar Kettani Doucouré.
 
 
"Les recettes sont passées de 545,6 milliards de FCFA en 2014 à 578,6 milliards de FCFA en 2015" a indiqué le coordonnateur de la DGD.

Moctar Kettani Doucouré qui s’exprimait à la cérémonie de passation de service entre le directeur général des Douanes Papa Ousmane Guèye et son successeur Oumar Diallo a estimé que "cette tendance à la hausse s’est confirmée en 2016 avec des recettes de 588,1 milliards de FCFA". 
 
 
Selon M. Doucouré, "la performance et la bonne tenue des recettes de 2014 au 31 octobre dernier" ont permis aux services de la DGD de contribuer de "façon significative au budget de l’Etat".

Par ailleurs, le coordonnateur de la DGD a mis en exergue "l’amélioration, la consolidation et la bonne tenue des recettes douanières" sous la direction de Papa Ousmane Guèye.
Le directeur général sortant des Douanes a contribué à la "simplification et la facilitation des procédures douanières", a fait noter Moctar Kettani Doucouré.
 
Qui ajoute, à l’endroit de Papa Ousmane Guèye : "vous avez consolidé le socle déjà existant de la dématérialisation des procédures informatiques dont une des étapes importants est le déploiement prochain de l’application de Gainde intégral".

En outre, Moctar Kettani Doucouré est revenu sur les "saisies multiformes et variées de marchandises" et de drogues faites par la Douane sénégalaise dans la lutte contre la fraude.
 
Selon lui, "au 31 octobre, les chiffres de la lutte contre la fraude ont largement dépassé ceux de l’année 2016, témoignant une fois de plus, la vitalité des services". 
 
M. Doucouré a également rappelé les différents protocoles signés avec les entreprises privées et structures publiques afin de leur offrir des procédures à la carte.
 

SK/PON