Les professionnels de banques disposés à communiquer sur le BIC
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Les professionnels de banques disposés à communiquer sur le BIC

Dakar, 29 mars (APS) – L’Association des professionnels de banques et d’établissements financiers (APBEF) est disposée à communiquer avec les usagers sur le Bureau d’information sur le crédit (BIC) consacré par le vote d’une loi à l’Assemblée nationale.
 


"Il y a beaucoup d’incompréhensions par rapport au BIC, mais nous allons communiquer dans toutes les langues pour expliquer les tenants et aboutissants de cette structure créée juste pour le partage d’informations entre banque et clients", a dit le président de l’APBEF, Mamadou Bocar Sy.
 
Il prenait part, jeudi, au siège de l’Agence principale de la BCEAO à Dakar à la rencontre trimestrielle avec le Directeur national de la Banque à Dakar.
 
Face à la presse au terme de cette rencontre, il a précisé que l’APBEF est dans une dynamique d’échanges avec toutes les parties prenantes sur cette question pour que tous aient l’information la plus complète.
 
Le BIC, institué par l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest à travers a BCEAO, collecte auprès des organismes financiers et des grands facturiers (société d’électricité, d’eau et de téléphonie) des données disponibles sur les antécédents de crédit ou de paiement d’un emprunteur.
 
"La banque n’aime pas les rumeurs, on communique sur des faits. Nos portes ne sont pas fermées pour donner toutes les informations relatives au BIC et à son fonctionnement" a-t-il relevé.
 
Les informations demandées par le BIC sont juste celles contenues dans une pièce d’identité pour permettre à la banque de connaître son client, a-t-il rassuré. Des informations qui vont être contenues par la suite dans une base de données que les banques peuvent se partager par la suite.
 
Toutefois, dans le cadre des systèmes de partage d’informations sur le crédit, le consentement est sollicité auprès de l’emprunteur qui autorise ce partage le concernant relativement aux crédit qu’il a contractés, précise la BCEAO.
 
Ainsi le recueil du consentement de l’emprunteur est requis pour la transmission des informations collectées au BIC.
 
Pour l’année 2017, les banques du Sénégal ont octroyé des crédits aux clients pour un montant total de 4027 milliards contre 3397 milliards pour l’année 2016.

Aux Etats membres de l’UEMOA, les banques ont octroyé des crédits d’un montant de 1300 milliards en 2017.
 

ADL/OID/PON