Petits pélagiques : la zone CSRP invitée à adopter une politique de gestion concertée
APS
SENEGAL-AFRIQUE-PECHE

Petits pélagiques : la zone CSRP invitée à adopter une politique de gestion concertée

Dakar, 5 jan (APS) - Les Etats membres de la Commission sous régionale des pêches (CRSP) ont été invités jeudi à mettre en place une politique concertée dans la gestion des petits pélagiques, conformément aux dispositions des Nations unies sur le droit de la mer.
 
L’appel a été lancé par le président du Comité consultatif régional pour la promotion de l’exploitation durable et la gestion coopérative des petits pélagiques de la CSRP, Mohamed Mayif. 
 
‘’Cette convention [des Nations unies sur le droit de la mer] oblige les Etats à se concerter dans la gestion des stocks communs. Les petits pélagiques constituent ces stocks pour notre écosystème marin’’, a déclaré M. Mayif, lors d’un atelier régional de restitution et de validation de l’étude sur l’ethmalose. 
 
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la 3ème réunion du Comité consultatif régional pour la promotion de l’exploitation durable et la gestion coopérative des petits pélagiques dans la zone de la Commission sous régionale des pêches. 
 
Il s’agit selon lui, de préserver cette ressource et de la gérer dans l’intérêt des générations présentes et futures. Il a assuré que les petits pélagiques bénéficient d’une ‘’ très grande’’ attention de la part des Etats. ‘’Même si on peut dire que la menace n’est pas encore écartée, les Etats se sont mobilisés pour mettre en place des plans d’aménagement de ces petits pélagiques’’, a-t-il expliqué. 
 
Toutefois, il a reconnu la difficulté qu’il y avait à réussir ces plans, du fait de la grande mobilité de la ressource qui ne reste pas dans un seul Etat. ‘’Face à cette complexité, nos Etats, vis-à-vis du droit international, sont obligés de coopérer pour gérer la ressource’’, a-t-il signalé. 
 
‘’La ressource doit rester pour nous tous et pour les générations futures, parce que les petits pélagiques constituent une base de l’alimentation. C’est là où les pouvoirs d’achat sont attendus’’, a-t-il souligné.
 
Il a mis en avant l’impact des petits pélagiques sur la sécurité alimentaire, l’emploi et la transformation des produits halieutiques. ‘’C’est en ces sens que la Commission sous régionale des pêches et les Etats sont à pied d’œuvre pour mettre en place des plans de gestion durable de ces ressources’’, a expliqué Mohamed Mayif.
 
La rencontre de Dakar, qui regroupe plusieurs experts de la pêche, prend fin vendredi.

SBS/ASG