Le taux de croissance du PIB projeté à 6,9% en 2019 (Loi de finances)
APS
SENEGAL -ECONOMIE

Le taux de croissance du PIB projeté à 6,9% en 2019 (Loi de finances)

 
Dakar, 25nov (APS) - Le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) réel est projeté à 6,9 pour cent en 2019 et devrait être porté par une agriculture plus performante, la poursuite du redressement de l’industrie ainsi que le maintien du dynamisme dans les activités de services, a appris l’APS.

"Le taux de croissance du PIB réel est projeté à 6,9 en 2019 et devrait être porté par une agriculture plus performante, la poursuite du redressement de l’industrie ainsi que le maintien du dynamisme dans les activités de services", souligne notamment le document accompagnant la loi de finances de la gestion 2019.

La consommation finale, note la même source, devrait croître de 7,5% et représenterait 85,5 du PIB, tandis que la Fondation brute de capital fixe (FBCF) progressait de 12,5% en 2018, tirée par la composante privée qui augmenterait de 14,6%.

"La masse monétaire progresserait de 2,8% en 2018, reflétant un accroissement des crédits à l’économie de 8,3%, atténué par la baisse des engagements de l’Etat vis-à-vis des banques primaires", a-t-il souligné.

Le document rend compte que le "niveau des prix, en termes d’inflation, a progressé de 0,3% sur les huit (8) premiers mois de 2018, comparativement à la même période en 2017, traduisant ainsi une hausse des prix des produits locaux (+0,9), atténuée par le repli des prix des produits importés (-1,0).

Selon la même source, "les échanges avec l’extérieur devraient se caractériser par la dégradation en 2018 du compte courant dont le déficit s’établirait à 303,3 milliards, passant de 1204,0 milliards soit 9,0% du PIB contre 901,0 milliards soit 7,3%".

"L’inflation devrait rester modérée en 2019 dans un contexte de stabilité des marchés mondiaux des matières premières", renseigne-t-il.

Le même document a par ailleurs souligné que "la pression fiscale au titre de l’année 2018 ressortirait à 16,0% du PIB contre 16,0% l’année précédente".

"Les ressources totales de l’Etat sont projetées en hausse de 9,4%, passant de 2376,6 milliards en 2017 à 2599,4 milliards de FCFA en 2018", a-t-il relevé.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

DS/MD