Le taux de croissance du PIB projeté à 5, 2 % en 2021 (rapport)
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Le taux de croissance du PIB projeté à 5, 2 % en 2021 (rapport)

Dakar, 10 nov (APS) - Le taux de croissance du PIB réel est projeté à 5, 2% en 2021 contre une croissance négative 0.7 % en 2020, indique le rapport économique et financier annexé à la Loi de Finance Initiale 2021.
 


’’Globalement, le taux de croissance du PIB réel est projeté à 5,2% en 2021 contre -0,7% en 2020, soit un gain de 5,9 points de pourcentage. Cette croissance serait à la fois tirée par les secteurs, primaire (+4,7%), secondaire (+5,5%) et tertiaire (+4,8%)’’, selon le document consulté par l’APS.

 
Dans le secteur primaire, il est attendu une hausse de 4,7% en 2021 contre 5,1% en 2020. Il est tiré, d’après le document essentiellement par les sous-secteurs de l’agriculture, de la pêche et dans une moindre mesure le sous-secteur de l’élevage.
 
Dans le domaine agricole, la croissance de l’agriculture et des activités annexes est projetée à 5,1% en 2021 contre 6,0% en 2020.
 
Concernant le sous-secteur de l’élevage, il est attendu en 2021 une hausse de 2,9% contre 0,8% il y a un an. Cette activité devrait se redynamiser à la suite des difficultés liées aux mesures de fermeture des frontières. 
 
Pour un autre sous-secteur, celui de la pêche, le document signale qu’il resterait dynamique avec une hausse de 6,3% en 2021 après la forte croissance prévue en 2020 (+11,9%).
 
Concernant le secteur secondaire, il est attendu une hausse de 5,5% en 2021 contre un repli de 1,1% en 2020, soit une contribution de 1,3 point de pourcentage à la croissance du PIB réel.
 
Dans le domaine du sous-secteur extractif, l’activité est projetée en hausse de 5,8% contre un repli de 11,4% attendu en 2020.
 
La fabrication des produits alimentaires ressortirait elle en hausse de 5,2% après le repli estimé en 2020 (-5,0%). 
 
’’Ce dynamisme serait soutenu par la reprise de l’activité des corps gras alimentaires qui croitrait de 6,9% à la faveur des mesures prises par les autorités pour un meilleur encadrement de la collecte de graines d’arachide et de la poursuite du redressement de SONACOS SA’’, selon le rapport.

Une progression de 8,2% en 2021 est attendue concernant les sous-secteurs de la fabrication de riz décortiqué et farines.
 
La transformation des poissons devrait se renforcer en 2021 avec une hausse attendue de 5,8% à la faveur d’une bonne reprise de l’activité de pêche. 
 
Le rapport souligne dans un contexte de faible hausse des cours du baril de pétrole, une hausse de 3% est attendue dans le domaine du raffinage du pétrole.
 
Concernant la fabrication de produits chimiques de base, l’activité se consoliderait avec une croissance attendue à 8,4% en 2021.
 
En 2021, il est prévu d’après le rapport une hausse de 7,1% pour le sous-secteur ‘’électricité et gaz’’ contre 9,1% en 2019.
 
Selon les prévisios, le sous-secteur de la construction connaîtra une hausse de 8,3% en 2021 contre une augmentation attendue en 2020 de 6,6%.
 
Quant au secteur tertiaire, il progresserait de 4,8% en 2021 contre une prévision de -2,8% en 2020, soit une contribution estimée à 2,2 points de pourcentage à la croissance du PIB.
 
En 2021, les activités commerciales pourraient connaitre une hausse de 6,3% sous l’effet du raffermissement de la demande, ’’dans un environnement marqué par un regain de la quasi-totalité des activités économiques’’. 
 
 
 

AT/OID/AKS