Dakar et Rome signent des accords de financement de plus de 10 milliards FCFA
APS
SÉNÉGAL-ITALIE-COOPERATION

Dakar et Rome signent des accords de financement de plus de 10 milliards FCFA

Dakar, 30 jan (APS) - Le Sénégal et l’Italie ont signé jeudi à Dakar, quatre accords de financement pour un montant total de 15,5 millions d’euros soit plus de 10 milliards de FCFA en vue de la mise en place de programmes dans les domaines de l’Agriculture, de l’éducation, de l’équité et de l’égalité de genre, a constaté l’APS.
 
Les accords ont été signés par Amadou Hott, le ministre sénégalais de l’Economie du Plan et de la Coopération, et l’ambassadrice de l’Italie au Sénégal en présence de la vice-ministre italienne des Affaires étrangères et de la Coopération nternationale, Emmanuela Del Ré.
 
"Nous venons de procéder à la signature de quatre accords de financement pour un montant total de 15,5 millions d’euros soient 10 milliards 100 millions de FCFA dont un crédit très concessionnel de 10 millions d’euros et le reste est en [don] non remboursable", a notamment précisé M. Hott. 
 
La cérémonie qui offre l’occasion de vivifier la coopération entre le Sénégal et l’Italie concerne quatre programmes dont le premier est "Agricole Italie-Sénégal 3" (PAIS3), avec un montant de 700 mille euros soient environ 460 millions de FCFA, a-t-il dit.
 
Selon lui, "ce programme destiné à poursuivre l’intervention sectorielle dans les régions de Kaolack-Kolda et Sédhiou va capitaliser les acquis positifs obtenus par les programmes passés". 
 
Quant au second programme "Faire l’Ecole", subventionné à hauteur de 3 millions d’euros, il vise à favoriser l’inclusion et la réussite à l’école et à renforcer l’offre d’éducation inclusive du Sénégal à travers une amélioration de la qualité sur la base des standards internationaux, a-t-il expliqué. 
 
Le ministre a fait savoir que le troisième programme "d’intensification Eco-soutenable de l’Agriculture dans les Niayes", (PIESAN), a pour objectif de contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, de lutter contre la pauvreté rurale et d’assurer une agriculture durable. 
 
Avec ce programme, souligne M. Hott, "l’Italie en a contribué en crédit concessionnel de 10 millions d’euros soient 6,5 milliards de FCFA". 
 
Le dernier programme concerne "l’Appui à la Stratégie Nationale pour l’Equité et l’Egalité de Genre II" (PASNEEGII), et il constitue un outil de réalisation de l’équité et de l’égalité entre les femmes et des hommes, a-t-il poursuivi. 
 
Hott a souligné que ce programme aux multiples effets positifs "bénéficie aussi d’une subvention de la coopération italienne à hauteur de 1,8 millions d’euros soient 1 milliards 180 millions de FCFA". 
 
"L’Italie soutient le développement économique et sociale du Sénégal avec une attention particulière envers l’autonomisation des femmes et des jeunes", a réagi sa vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale. 
 
Emmanuela Del Ré, en visite officielle de trois jours au Sénégal, a soutenu que la vitalité de la coopération italo-sénégalaise s’affirme depuis plus d’une quarantaine d’années. 
 
Cette coopération tourne autour des domaines d’interventions que sont le développement rural, l’appui aux secteurs privés et au développement économique local ainsi qu’à la protection sociale, le genre et l’éducation, a-t-elle souligné.

AN/ASB/OID