Le président Sall donne des indications sur le projet de loi de finances 2022
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Le président Sall donne des indications sur le projet de loi de finances 2022

Dakar, 8 sept (APS) – Le président Macky Sall a engagé mercredi les ministres en charges de l’Economie et des Finances de mettre au point le rapport économique et le projet de loi de finances 2022 à la lumière des priorités présidentielles sectorielles, en termes d’investissements et de renforcement de la protection sociale des groupes vulnérables, rapporte le communiqué du Conseil des ministres tenu au Palais de la République.
 
"Abordant la question liée à la finalisation de la prochaine loi de finances, le Chef de l’Etat demande, au Ministre des Finances et du Budget et au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, de mettre au point avec les départements ministériels, le rapport économique et financier et le projet de loi de finances pour l’année 2022, à la lumière des priorités présidentielles sectorielles, en termes d’investissements, d’engagements (lors des tournées économiques régionales), et de renforcement de la protection sociale des groupes vulnérables’’, indique le document transmis à l’APS.
 
Il insiste sur le fait que le chef de l’Etat avait dès lors demandé au ministre des Finances et du Budget, d’intensifier le processus de déconcentration des opérations budgétaires, de veiller à l’amélioration des ressources budgétaires et à la qualité de la dépense publique.
 
‘’Sur la maitrise stratégique du portefeuille de l’Etat et la performance des entreprises du secteur parapublic, le Chef de l’Etat rappelle l’importance primordiale qu’il accorde à la gestion optimale du portefeuille de l’Etat et au suivi permanent des performances des entités du secteur parapublic’’, fait-on savoir dans le communiqué.
 
‘’Le Président de la République invite, à ce titre, le Ministre des Finances et du Budget, à présenter, en Conseil des ministres, avant le 15 octobre 2021, le projet de loi d’orientation sur le secteur parapublic et la doctrine de gestion du portefeuille de l’Etat’’, peut-on y lire.
 
Dans le même temps, mentionne-t-on, le Chef de l’Etat a rappelé au ministre des Finances et du Budget et au ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, l’urgence de finaliser l’évaluation et le plan d’optimisation des instruments de financement stratégiques (FONSIS et CDC), afin de rentabiliser, au mieux, les actifs de l’Etat confiés à ces structures.
 
AKS/ASB