Atelier du GIABA sur le processus d’évaluation mutuelle des Etats, mercredi
APS
AFRIQUE-ECONOMIE-GOUVERNANCE

Atelier du GIABA sur le processus d’évaluation mutuelle des Etats, mercredi


Mbour, 9 mars (APS) - Le Groupe Intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) organise du mardi 14 au vendredi 16 mars prochains, à Saly-Portudal (Mbour, ouest), un atelier régional de renforcement des capacités des parties prenantes au processus d’évaluation mutuelle de ses Etats membres et des rapports correspondants, annonce un communiqué reçu vendredi à l’APS.  


Organisé en collaboration avec les partenaires techniques et financiers du GIABA, cet atelier vise spécifiquement à renforcer la compréhension et la maîtrise de l’architecture, du contenu et de la portée des 40 Recommandations et de sa nouvelle Méthodologie par les participants.


La rencontre se donne aussi pour objectif d’accroître l’expertise des séminaristes dans la rédaction d’un rapport d’évaluation mutuelle et de leur offrir les techniques d’appropriation et d’adoption des rapports d’évaluation mutuelle. 


De même, il s’agira de favoriser la maîtrise de la mise en œuvre des mécanismes et exigences de l’évaluation par les pairs, précise la même source. 


En tant qu’organisme régional de type GAFI (Groupe d’action financière), le GIABA procède régulièrement à des évaluations mutuelles des Etats membres pour déterminer leurs niveaux de conformité aux normes internationales admises de LBC/FT (Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme), notamment les 40 Recommandations du GAFI. 


Cet exercice donne lieu à l’élaboration d’un Rapport d’évaluation mutuelle (REM) mentionnant les faiblesses subsistantes et les recommandations pertinentes des experts évaluateurs pour y remédier, lit-on dans le texte. 


La tenue de cet atelier s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique 2016-2020 du GIABA. Il est destiné aux experts évaluateurs, réviseurs, représentants des Etats membres en charge du processus d’évaluation mutuelle. 


Pour rappel, le GIABA avait organisé, avec le GAFI, la Banque mondiale, le FMI et l’ONUDC, la première édition de cet atelier régional en octobre 2017 à Grand Bassam, en Côte d’Ivoire. 

 


ADE/MD/BK