Le Covid-19 va redessiner la carte du monde (économiste)
APS
SENEGA-MONDE-SANTE-ECONOMIE

Le Covid-19 va redessiner la carte du monde (économiste)

Dakar, 27 mars (APS) – La fin de la pandémie du nouveau coronavirus (COVID19) va redessiner la carte du monde et chaque nation sera interpellée par rapport à son appareil de production et sa connexion à l’étranger, a estimé vendredi à Dakar, l’économiste-logicien, et écrivain sénégalais, Mamadou Ndione, directeur-général du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC).
 
’’C’est clair, l’après Covid19 va redessiner la carte du monde, redessiner les préoccupations, et chaque nation sera interpellée par rapport à son appareil de production, par rapport à sa connexion à l’extérieur, par rapport à la mondialisation (…)’’, a-t-il notamment indiqué.
 
S’exprimant lors d’un entretien avec l’APS, le directeur-général du COSEC a soutenu qu’après le Covid19, ‘’c’est un nouveau monde qui va naitre avec de nouvelles exigences, avec de nouveaux comportements, mais également avec un challenge beaucoup plus prononcé vers la solidarité’’. 
 
’’Après le Covid19, le monde sera solidaire ou ne le sera plus. Et, la priorité pour l’Afrique, c’est de tout faire pour que le Covid19 ne fasse pas des ravages. Il va falloir se battre très fort pour pouvoir contenir cette maladie’’, a-t-il dit.
 
Selon lui, aujourd’hui, il est normal que chaque pays essaye de se barricader, mais tous les Etats sont ’’condamnés à travailler ensemble pour pouvoir demain endiguer d’autres attaques de cette nature’’.
 
’’Avant que le covid 19 ne soit là, beaucoup de pays érigeaient des barrières physiques ou virtuelles. Une chose est sûre, quand, on lit le programme +ligueyal euleuk+ (travailler pour le futur) du président Macky Sall, on peut avancer que c’était un peu prémonitoire quelque part, en termes d’anticipation sur les menaces qui pourraient survenir dans nos pays Africains’’, a dit le directeur-général u COSEC.
 
’’Donc, nous sommes dans cette logique d’émergence. Il va falloir l’accélérer après le Covid19 et également, il va falloir davantage comprendre la marche du monde comme l’a compris le chef de l’Etat Macky Sall’’, a-t-il ajouté. 
 
Mamadou Ndione souligne qu’aujourd’hui, ’’l’heure est au consensus fort’’. ’’Notre pays est condamné à travailler ensemble pour relever les défis. Entre temps, il y a eu le pétrole et le gaz qui sont arrivés chez nous. Il va falloir mettre le paquet pour trouver les plages de convergence’’, a-t-il conclu.
 
Le Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC) s’est mobilisé dans la lutte contre la propagation du coronavirus (Covid19) dès la notification du premier cas au Sénégal, a soutenu son directeur-général, Mamadou Ndione.
 
’’Dès les premières heures de l’entrée au Sénégal de la maladie déjà, nous avons eu à prendre les mesures’’ a-t-il notamment indiqué.
 
Le COSEC a même envoyé du matériel de protection aux agents des bureaux de sa représentation en Chine, selon Ndionne. 
 
’’C’est 650 kilogrammes de matériel qu’on leur a envoyé pour lutter contre le coronavirus’’ a-t-il expliqué.
 
’’Dès le 3 mars, nous avons pris les dispositions au niveau du COSEC (sensibilisation, distribution au personnel de gel et installation de termofash à l’entrée). Nous avons contribué aussi dès le 20 mars à hauteur de 30 millions de francs CFA (...)’’, a souligné Mamadou Ndione. 
 
Il a assuré aussi que le COSEC est intervenu au niveau du marché central au poisson de Pikine pour accompagner les acteurs. 

Il a qualifié ’’d’excellente initiative’’ la décision du président de la République d’échanger avec la classe politique, les présidents d’Institutions, les anciens Premiers ministres, des acteurs de la société civile, des leaders d’opinion etc dans le cadre de la riposte contre la propagation du coronavirus.
 
‘’C’est une excellente initiative. Le chef de l’Etat est un adepte du dialogue. Il avait même lancé le dialogue national avant même qu’on en arrive à cette calamité qui est le Covid19. Il a ça dans sa démarche’’ a-t-il notamment indiqué.
 
Quatorze nouvelles contaminations au coronavirus ont été confirmées ce vendredi. A ce jour, 119 cas ont été déclarés positifs au Sénégal, 11 patients ont été déclarés guéris, alors que 108 autres sont encore sous traitement.
 
Le COSEC est un établissement public à caractère professionnel dont la mission essentielle est d’accompagner les importateurs et exportateurs du Sénégal le plus possible dans le plan de formation, la formalisation, sur le plan logistique. 
 
SG/OID