Lancement d’Accelerator Lab, laboratoire d’accélération du développement du Sénégal
APS
SENEGAL-MONDE-DEVELOPPEMENT

Lancement d’Accelerator Lab, laboratoire d’accélération du développement du Sénégal

Dakar, 6 mai (APS) - Le Programme des Nations unies (PNUD) a lancé fin avril, à Dakar, le laboratoire d’accélération du développement (Accelerator Lab) du Sénégal, annonce un communiqué transmis à l’APS.
 
Le lancement d’Accelerator Lab s’est déroulé lors d’une cérémonie en mode virtuel, avec la participation de nombreux invités, représentants du gouvernement, de la Coopération allemande, du Fonds Qatari pour le développement, des universités et centres de recherche, de la société civile, et du secteur privé, souligne le texte.
 
Cette importante étape dans la vie de l’Accelerator Lab du Sénégal a donné aux participants l’occasion de délivrer des messages forts, de partager des expériences et d’identifier les synergies pour un succès total du laboratoire.
 
Le représentant résident adjoint du PNUD au Sénégal, Kebir Alaoui, a décliné les objectifs de création du réseau des Accelerator Lab, relève le communiqué. Il a souligné à cet effet l’urgence de renforcer et de systématiser le recours aux innovations dans les politiques publiques pour agir sur un espace socioéconomique plus que jamais polarisé, en perpétuelle et rapide mutation. 
 
Il a précisé que la forte exigence de bâtir un futur plus inclusif nécessite un changement radical de paradigme pour résoudre durablement les problèmes structurels de développement.
 
‘’Pour ce faire, l’innovation constitue un levier incontournable pour promouvoir de nouvelles approches, à même de changer le quotidien des couches les plus vulnérables et d’améliorer notre empreinte sur l’environnement et les écosystèmes fragiles’’, a expliqué le représentant résident adjoint du programme du PNUD au Sénégal.
 
Kebir Alaoui a invité toutes les parties prenantes à s’approprier les travaux du Accelerator Lab Sénégal afin de renforcer ensemble l’écosystème d’innovations au service des politiques publiques.

Il s’agit de ‘’contribuer, à l’émergence de solutions nouvelles et ainsi bâtir un futur plus résilient pour le bien de nos populations et de notre environnement, dans le cadre de la mise en œuvre du PSE et l’Agenda 2030 et des objectifs de développement durable au Sénégal’’.

BHC/ASG/MD