La synergie doit être renfoncée entre les structures de l’Etat (responsable)
APS
SENEGAL-EMPLOI-PARTENARIAT

La synergie doit être renfoncée entre les structures de l’Etat (responsable)

Dakar, 25 juil (APS) - Le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi des jeunes (ANPEJ), Amadou Lamine Dieng, a souligné lundi à Dakar de la nécessité de renforcer les synergies entre les différentes structures de l’Etat en vue d’offrir des services de qualité à la jeunesse.
 
‘’Ce sont les synergies qui renforcent nos structures et qui amplifient leurs impactent. Je suis convaincu par cette approche holistique à pousser les structures de l’Etat, à ne plus travailler seules’’, a- t- il lancé. 
 
M. Dieng s’exprimait, à l’occasion de la cérémonie de co-signature d’une convention-cadre avec l’Agence de Développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME). 
 
Selon lui, cet engagement va se traduire par ‘’la mutualisation des énergies’’ entre leurs deux structures en vue d’offrir à la jeunesse, ‘’de façon pérenne, un emploi de qualité’’. 
 
‘’Ce partenariat est naturel car la vocation de l’ANPEJ, est d’accompagner les jeunes et nous mettons l’accent particulièrement sur la promotion de l’auto emploi des jeunes par la création de micro, petites et moyennes entreprises’’, a-t-il fait valoir. 
 
Le directeur général de l’ANPEJ a souligné la nécessité d’offrir aux jeunes des services d’accompagnement de qualité et de leur faciliter l’accès au crédit, de soutenir les orientations vers l’entrepreneuriat. 
 
‘’Cette option, certainement fondamentale pour la promotion de l’emploi des jeunes, permet de mettre l’innovation et la créativité au service de l’émergence du Sénégal’’, a estimé Amadou Lamine Dieng. 
 
C’est dans cette perspective que l’Etat a initié le projet d’appui à l’emploi des jeunes et des femmes et financé par la BAD pour un montant de 18 milliards de francs CFA. 
 
Une ligne de crédit de 4 milliards est destiné au projet de financement des jeunes, a-t-i l fait savoir, ajoutant que le Chef de l’Etat a pris la décision dans le cadre de la Loi des finances rectificatives (LFR), d’allouer à l’ANPEJ, des ressources additionnelles de 3 milliards de FCFA pour amplifier le volume de financement des projets des jeunes.
 
‘’Il s’agit, maintenant de développer des projets innovants, de développer la créativité afin d’avoir des projets qui puissent réussir et être de création de richesses et de valeur ajoutée pour les jeunes’’, a dit le directeur général de l’ANPEJ qui se dit engagé à ce partenariat avec l’ADEPME. 
 
Il a réitéré son engagement à accompagner le plan business de l’ADEPME, à hauteur de 50 millions au minimum, ajoutant que ‘’si l’ANPEJ peut faire mieux, elle le fera’’. 
 
SBS/ASB