La structuration de l’agropole centre sera lancée lundi (BOS)
APS
SENEGAL-ECONOMIE

La structuration de l’agropole centre sera lancée lundi (BOS)

Dakar, 11 nov (APS) - Le Bureau opérationnel du suivi du Plan Sénégal émergent (BOS/PSE) procédera, lundi, au lancement officiel de la structuration de l’agropole centre dédiée aux régions de Kaffrine, Kaolack, Fatick et Diourbel, a annoncé son directeur général, El Ousseynou Kane.
 
Il a fait cette annonce mercredi, au cours d’un atelier de mise à niveau et de partage avec le collectif des journalistes économiques sur la mission du BOS.

M. Kane est revenu sur les missions du BOS chargé de la structuration du projet de mise en place d’une agropole dans le centre du pays, qui regroupe les régions de Diourbel, Fatick, Kaffrine et Kaolack.

Au-delà de la zone centre, il est prévu la mise en place d’agropoles intégrées et compétitives se concentrant sur les chaînes de valeur aux potentiels de développement élevés dans les différentes zones du pays tels les céréales, les oléagineux, les produits horticoles, entre autres.

L’objectif global de ce projet est d’élever le niveau de production des trois filières, que sont le sel, les céréales et l’arachide, mais également de booster toute la chaîne de valeur, pour créer un véritable écosystème dans ces régions centre du pays, a souligné El Ousseynou Kane.

Environ 250 porteurs de projets de ces trois filières vont réfléchir sur des business modèles pour des plans de développement qui seront accompagnés par le secteur financier et les ministère des l’Economie, de l’Agriculture et de l’Industrie mais aussi l’ensemble des acteurs de ces trois filières.

L’objectif est de ’’sensibiliser les populations et de montrer l’importance capitale de ce projet dans la relance économique du pays’’, a dit le directeur général du BOS, qui relève la place du secteur privé dans la mise en oeuvre de ces agropoles.

‘’Les agropoles sont portées par le secteur privé. C’est pourquoi leur place est centrale’’, a déclaré M. Kane, précisant que l’Etat va s’occuper de l’encadrement global et de la structuration complète.

Après cela, ce sera au secteur privé d’investir et d’accompagner la mise en œuvre avec l’appui d’autres structures de financement.

Le BOS, selon ses responsables, répond au besoin de contribuer avec toute l’efficacité qui sied, à la réalisation des programmes, projets et réformes déclinés dans le PSE.

Ainsi, dans le cadre de ses missions et tirant les leçons de la structuration ‘’réussie’’ du projet ‘’agropole sud’’ grâce à la méthodologie ‘’big fast results’’ (BFR), conduite avec l’appui de la ‘’delivery unit’’ Pemandu de la Malaisie (équivalent du BOS), le BOS a engagé depuis quelques mois, le processus de structuration de l’agropole centre, qui est une composante majeure du projet phare du PSE’’, a souligné son directeur général.

Partageant une communication sur cette structure, Fama Diop, coordonnatrice du pôle PMO, informatique et partenariat, a indiqué que le BOS assure le suivi de 17 réformes phares et 27 projets phares, parmi lesquels le projet de création de trois agropoles intégrées au nord, au centre et au sud du pays.

Elle est revenue sur les quatre axes d’intervention du BOS, notamment la structuration des projets et réformes, le suivi opérationnel, la résolution des problèmes, l’évaluation des impacts.

Elle a signalé qu’un tableau de bord est présenté chaque semaine en Conseil des ministres pour faire le suivi et partager les blocages dans l’exécution des projets.

‘’S’il ya des blocages, nous informons l’autorité avec des propositions et solutions’’, a-t-elle ajouté.

SBS/ADL/ASG