La SONACOS réfléchit sur un nouveau modèle dont elle escompte un résultat bénéficiaire
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-COMMERCIALISATION

La SONACOS réfléchit sur un nouveau modèle dont elle escompte un résultat bénéficiaire "dès 2019" (DG)

Dakar, 7 fév (APS) - La Société nationale des oléagineux du Sénégal (SONACOS) est en train de réfléchir "sur une alternative crédible" à la vente de la totalité de la production nationale d’arachide à l’export, consistant à raffiner et vendre l’huile d’arachide sur le marché local, perspective qui devrait lui permettre de dégager "un résultat bénéficiaire dès 2019", a indiqué, mercredi, son directeur général, Pape Dieng.
 

S’exprimant lors d’un point de presse mercredi à Diourbel, M. Dieng a annoncé que sa société était en train de réfléchir "sur une alternative crédible au modèle" consistant à vendre la totalité de la production nationale d’arachide à l’export.
 
Selon lui, "la baisse tendancielle du cours international" oblige la SONACOS à s’interroger sur la pertinence de ce modèle "structurellement déficitaire (…)".
 
Le nouveau modèle sera de "bâtir non plus sur l’exportation de l’huile brute, mais au contraire sur le raffinage et la vente locale de l’huile d’arachide", scénario devant permettre de "dégager un résultat bénéficiaire dès 2019 (+5 milliards de FCFA) pour atteindre 12 milliards à l’horizon de 2020", écrit-il dans sa note introductive à ce point de presse. 
 
Les flux de liquidités (cash-flow) "qui seront dégagés sur la période seront suffisants pour assurer le financement, la réhabilitation et la modernisation de notre outil industriel de production", soutient le directeur général de la SONACOS dans ce document dont copie a été transmise à l’APS.

BK/PON