La réforme vise à éviter les pannes récurrentes des infrastructures (DG OFOR)
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

La réforme vise à éviter les pannes récurrentes des infrastructures (DG OFOR)

Kaolack, 10 avr (APS) - Le directeur général de l’Office des forages ruraux (OFOR), Seyni Ndao, a indiqué que la réforme initiée dans le secteur de l’hydraulique répond au souci des autorités de le confier à des professionnels, afin d’éviter les pannes récurrentes des infrastructures. 


‘’La décision prise par l’Etat de confier la gestion des forages à des professionnels fait suite à l’évaluation montrant beaucoup de dysfonctionnements dans la gestion des forages’’, a affirmé M. Ndao ce mercredi, à Kaolack, au cours d’un Comité régional de développement (CRD) de partage sur les objectifs de la réforme. 

‘’Souvent les installations tombent en panne et les comités de gestion qui doivent venir en appui n’arrivent pas à le faire et cela entraine l’arrêt des forages rendant ainsi difficiles les conditions de vie des populations’’, a-t-il dit. 

Le directeur général de l’OFOR explique que ‘’ces ouvrages nécessitent un entretien et de la maintenance pour assurer leur durabilité et un service de qualité raison pour laquelle l’Etat a jugé nécessaire de faire des réformes allant dans le sens de l’amélioration du service, l’appropriation et la pérennisation de ces infrastructures’’.

Toutefois, il précise que l’Etat a pris la décision de réformer ce secteur dans l’intérêt général des populations qui n’auront pas à débourser plus pour disposer d’une bonne alimentation en eau.

‘’L’Etat a fait une discrimination positive envers les populations rurales sur le prix de l’eau en tenant compte de leur pouvoir d’achat’’, a-t-il aussi signalé. 
 

AFD/AMD/MD