La participation marocaine à la FIDAK 2016 jugée
APS
SENEGAL-MAROC-COMMERCE

La participation marocaine à la FIDAK 2016 jugée "satisfaisante"

Dakar, 7 déc (APS) - Le Maroc, présent à l’édition 2016 de la Foire internationale de Dakar (FIDAK) à travers une vingtaine d’entreprises de divers secteurs, juge "fort satisfaisante" sa participation à ce rendez-vous commercial.
 
Les exposants marocains ont profité des opportunités offertes par la FIDAK 2016 (24 novembre-9 décembre) pour nouer plusieurs relations d’affaires, a souligné la directrice générale de Maroc Export, Zahra Maafiri.
 
Elle s’exprimait lors d’une signature de convention entre sa structure et la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD), lundi, une initiative qui "couronne la participation fort satisfaisante" du Maroc.
 
Le royaume chérifien participe à cette 25e FIDAK à travers 24 entreprises de divers secteurs (bâtiment travaux publics, électrique, électronique, énergies renouvelables, chimie, produits cosmétiques, cuir, textile entre autres).
 
"Nous avons d’ores et déjà enregistré plusieurs opportunités de business entre nos entreprises, grâce à 125 rencontres B to B ciblées et de nouvelles pistes de partenariat qui ont été identifiées avec le soutien de la Chambre de commerce de Dakar", a-t-elle dit.
 
En parallèle, poursuit-elle, à la participation du Maroc à cette foire, la structure marocaine a organisé une mission B to B pour le secteur de l’eau avec la participation de 87 entreprises marocaines et sénégalaises.
 
La DG de Maroc Export fait par exemple état de "contrats prometteurs" noués avec la SDE, la Société nationale des eaux, l’ONAS (Société nationale de l’assainissement du Sénégal), l’Office nationale des forages ruraux (OFOR), etc.
 
"Ces organismes sénégalais ont présenté aux entreprises marocaines, de grands projets en cours de lancement, les invitant vivement à y soumissionner", a renseigné Zahra Maafiri.
 
Mme Maafiri a assuré de l’engagement des parties marocaine et sénégalaise à accompagner cette volonté des communautés d’affaires des deux pays d’aller de l’avant et d’améliorer la qualité de leur relation, pour en faire un partenariat "durable, évolutif et gagnant-gagnant".
 
"Le Sénégal est le premier partenaire économique du Maroc en Afrique Subsaharienne et de véritables success-stories ont été" accomplies, a-t-elle fait valoir, non sans signaler "le besoin" de pousser davantage cette collaboration afin qu’elle soit "plus créatrice de valeur ajoutée". 
 
 

SK/BK