Des territoires
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-DEVELOPPEMENT

Des territoires "forts", condition d’une marche soutenue vers l’émergence

Dakar, 26 juin (APS) - Le renforcement de la marche vers l’émergence implique des "territoires forts", "capables de porter la stratégie et la vision" du président de la République, Macky Sall, a estimé, mercredi à Dakar, le directeur de cabinet du ministre des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire, Abou Ameth Seck.
 
 
M. Seck présidait la cérémonie de clôture d’un atelier de capitalisation du projet d’appui à la gouvernance des institutions nationales et locales du Sénégal (PAGIS). 
 
Ce projet a été mis en œuvre par le ministère des Collectivités territoriales et de l’Aménagement du territoire et celui de l’Economie.
 
"Je reste intimement convaincu que l’émergence du Sénégal passe par des territoires forts et ces territoires ont besoin d’appui financier", a ajouté Abou Ameth Seck, également maire de Bargny, dans le département de Rufisque.
 
Selon un document remis aux participants, le PAGIS a pour principal objectif la mobilisation des ressources fiscales locales dans sa zone d’intervention, à savoir la Petite-Côte où quatre communes sont particulièrement ciblées (Mbour, Nguéniène, Thiadiaye et Saly).
 
"Conçu en 2014 et financé par la coopération française, le PAGIS a débuté ses opérations en 2015 avec un budget de 334,5 millions CFA", indique la même source.
 
Elle ajoute qu’en 2017, à la faveur de la création du bureau des collectivités territoriales de la Direction des impôts et domaines (DGID), le PAGIS a connu un regain d’activités avec la mise à disposition de deux experts à la demande de l’Agence française de développement (AFD).

SG/ASG/BK