La douane sénégalaise mise sur le numérique pour un meilleur contrôle des procédures (DG)
APS
SENEGAL-ECONOMIE-TELECOMS

La douane sénégalaise mise sur le numérique pour un meilleur contrôle des procédures (DG)

Dakar, 20 avr (APS) - La douane sénégalaise mise sur le numérique à travers le système "Gaïnde intégral" et le scanner pour se repositionner, améliorer les procédures de contrôle, a indiqué, jeudi, son directeur général, Pape Ousmane Guèye.



Le nouveau système "Gaïnde intégral" et le scanner sont des outils informatiques d’aide à la décision, indispensables au contrôle des marchandises et qui permettent d’améliorer les procédures en alliant sécurité et célérité, a soutenu M. Guèye, invité de la rédaction de l’APS.
 
Pape Ousmane Guèye s’exprimait à quelques jours de l’ouverture, à Dakar, de la 22-e Conférence des directeurs généraux des douanes de la région OMD de l’Afrique de l’ouest et du centre (24-28 avril).

"Des outils comme le tamis, un logiciel d’analyse du risque permettent d’identifier, de contrôler mais aussi de sécuriser toute la procédure de pré dédouanement, d’enregistrement, de prise en charge et de traitement des produits" a expliqué le directeur général de la douane.
 
"Nous contrôlons près de 500 à 600 conteneurs par jour. Devant la difficulté de faire physiquement ce travail, c’est le scanner qui vient en appui et permet de voir l’homogénéité et l’hétérogénéité des produits. Nous sommes en train de mettre des scanners dans certaines brigades pour améliorer les procédures" a rassuré M. Guèye.
 
"Le numérique est notre principal outil de travail et nous sommes au niveau des standards internationaux. Nous n’envions rien aux autres pays car, nous sommes bien placés pour apporter notre expérience" a souligné Pape Ousmane Guèye qui a informé que les produits contrefaits sont aujourd’hui considérés comme des délits douaniers.
 
 
 
SBS/PON