La DER cherche souplesse et efficacité dans le financement de l’Entreprenariat (délégué général)
APS
SENEGAL-ECONOMIE

La DER cherche souplesse et efficacité dans le financement de l’Entreprenariat (délégué général)

Dakar, 16 mai (APS) – La délégation générale à l’Entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER) veut rendre "plus souples et plus adaptées" les conditions de financement des entrepreneurs femmes et jeunes sénégalais, a indiqué, mercredi à Dakar, son délégué général, Papa Amadou Sarr.



La DER "veut se distinguer des autres institutions de financement en rendant plus souples et plus adaptées les conditions de financement des entrepreneurs femmes et jeunes du pays" a dit Papa Amadou Sarr.

M. Sarr échangeait avec les Hauts conseillers des collectivités terriroriales lors de la 2ème journée d’audition de l’institution dirigée par le président Ousmane Tanor Dieng.

Consciente des difficultés d’accès aux financements pour les femmes et les jeunes, la DER entend répondre aux besoins des entrepreneurs sénégalais en leur "permettant de mettre facilement sur pied des projets économiques" a dit Papa Amadou Sarr.

"L’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat, l’économie numérique, le tourisme, les industries culturelles et le transport logistique sont les domaines d’intervention de la DER" a rappelé le délégué général.

L’institution a, dès le démarrage de ses activités en avril dernier, mis sur pied une "stratégie efficace" qui assure un financement rapide et d’être garante des demandeurs auprès des institutions financières comme les banques et les micro finances a-t-il précisé.
 
"Les élus locaux qui sont un maillon essentiel des collectivités doivent relayer l’information et aider les populations à en prendre conscience" a fait noter Papa Amadou Sarr.

La DER qui dispose d’un budget annuel de 30 milliards FCFA est une initiative du président de la République Macky Sall mise sur pied "pour stimuler, promouvoir et encourager les femmes et les jeunes dans l’entreprenariat".

 
ED/BHC/PON