La Casamance, une des priorités de la deuxième phase du PUDC (ministre)
APS
SENEGAL-ECONOMIE-DEVELOPPEMENT

La Casamance, une des priorités de la deuxième phase du PUDC (ministre)

Ziguinchor, 22 avr (APS) – La région naturelle de la Casamance (Sédhiou, Kolda et Ziguinchor) est érigée en une "forte priorité" dans la réalisation de la deuxième phase du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), a révélé le ministre en charge du PUDC Souleymane Jules Diop qui séjourne depuis vendredi dans la zone sud du pays.
 
"La Casamance est privilégiée dans la réalisation de la phase 2 du PUDC. Toutes les requêtes et toutes les expressions de besoins seront prises en compte et satisfaites au cours de la présente phase du projet", a assuré Souleymane Jules Diop.
 
En compagnie de plusieurs collaborateurs, M. Diop séjourne dans la zone sud du pays où il a présenté la deuxième phase du PUDC aux différents maires de la région de Ziguinchor en présence d’Alioune Sall et de Mbaye Ndionne, respectivement président de l’Association des maires du Sénégal (AMS) et secrétaire général de la même structure.
 
"La région de Ziguinchor n’avait pas bénéficié de la première phase du PUDC du fait de la présence du PPDC (Projet pôle pour le développement de la Casamance). Mais pour cette deuxième phase, au-delà de Ziguinchor, la région naturelle de la Casamance sera fortement privilégiée", a poursuivi M. Diop.
 
"Nous pouvons dire que l’expression des besoins déjà faite, sera totalement satisfaite (…) nous avons la couverture budgétaire nécessaire pour cela. Nous allons donner une réponse favorable à toutes les préoccupations", a-t-il poursuivi devant un parterre d’élus locaux.
 
Pour l’exécution de la deuxième phase du PUDC, Souleymane Jules Diop a révélé que l’enveloppe a doublé "parce que nous sommes passés de 129 milliards à plus de 300 milliards pour la deuxième phase".
 
Il a annoncé pour les trois régions administratives de la Casamance plusieurs postes de santé, des pistes rurales, des équipements, des réalisations dans l’hydraulique rurale, des projets d’électrification et beaucoup d’infrastructures socio-économiques de base.
 
Pour lancer officiellement le PUDC en Casamance, le ministre a donné de "façon symbolique" un total de 10 moulins à mil à la commune de Ziguinchor.
 
Lundi et mardi il poursuivra sa tournée dans les régions de Kolda et de Sédhiou où des échanges avec l’AMS et les élus locaux vont se poursuivre en vue de "bâtir une véritable coopération entre l’Etat et les collectivités locales".

MTN/ASB