L’IDEP veut accompagner les pays africains dans la mise en œuvre de la ZLECAF
APS
AFRIQUE-ECONOMIE

L’IDEP veut accompagner les pays africains dans la mise en œuvre de la ZLECAF

Dakar, 3 oct (APS) - L’Institut africain de développement économique et de planification (IDEP) veut accompagner les pays africains dans la mise en œuvre de la Zone de libre échange continentale (ZLECAF) de l’Union africaine (UA), a déclaré jeudi sa directrice, Karima Bounemra Ben Soltane.
 
‘’Nous voulons accompagner les pays à mettre en place des politiques commerciales de développement qui ne se limitent pas seulement à l’aspect commercial, mais à aider à la réalisation de cette zone de manière optimale’’, a-t-elle affirmé, jeudi, lors d’une journée d’échanges axée sur ‘’l’impact de la zone de libre-échange continentale africaine sur l’économie des pays africains’’.
 
Elle a souligné la volonté de l’IDEP d’’’apporter’’ sa ‘’contribution dans cet effort d’appui aux pays’’.
 
Elle considère que ‘’la zone de libre échange africaine continentale est une nouvelle opportunité de booster le commerce intra africain, de permettre plus de consommation de produits africains’’, la ‘’création d’emplois’’, mais aussi de générer de la croissance.
 
Elle a souligné le caractère opportun de l’étude sur l’impact de la zone de libre-échange sur l’économie des pays africains. ‘’[…] nous voulons que nos messages ne soient pas intuitifs mais fondé sur des résultats d’une recherche’’, a-t-elle expliqué.
 
’’Nous voulons que nos messages viennent réellement illustrer des idées qui ne restent qu’à l’état de la théorie’’, a-t-elle ajouté.
 
Dans sa présentation, elle est revenue sur les missions de l’Institut qui forme des fonctionnaires africains et les aide à mettre en œuvre, à concevoir et évaluer des politiques de développement, permettant de réaliser les objectifs de développement durable et les aspirations de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.
 
‘’Dans ce cadre, a-t-elle indiqué, il nous semble important de pouvoir véhiculer pour ces fonctionnaires, des messages leur permettant de prendre de bonnes décisions’’, a-t-elle fait valoir.

SBS/ASG