Un officiel rappelle l’importance de l’économie sociale et solidaire
APS
SENEGAL-ECONOMIE-STRATEGIE

Un officiel rappelle l’importance de l’économie sociale et solidaire

Saly-Portudal (Mbour), 3 nov (APS) – L’économie sociale et solidaire est un "véritable facteur d’inclusion et de cohésion sociale", a affirmé lundi, Alioune Badara Wagué, directeur de cabinet de la ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance,

"L’économie sociale et solidaire est un réel facteur d’inclusion et de cohésion sociale pour remettre dans le circuit l’essentiel des populations défavorisées qui sont à l’écart de l’économie normative", a-t-il déclaré.
 
Il s’exprimait à Saly-Portudal (Mbour, ouest) à l’ouverture d’un atelier national de diagnostic du secteur de l’économie sociale et solidaire.

Cette rencontre vise notamment à obtenir une Lettre de politique sectorielle de développement de l’économie sociale et solidaire (LPSD/ESS) qui met l’accent sur les priorités partagées par tous (...) afin de faciliter son appropriation, selon ses initiateurs. 
 
‘’Si le secteur de la microfinance est bien pris en charge et consolidé jusqu’à atteindre des résultats significatifs dans notre pays, il n’en est pas de même pour celui de l’économie sociale et solidaire, qui ne fait pas l’objet d’un cadre organisé, structuré et institutionnalisé", a relevé M. Wagué.
 
Dans cette perspective, le ministère de l’Economie solidaire et de la Microfinance a décidé, au regard de cette situation, a initié l’élaboration d’une stratégie nationale de développement de l’économie sociale et solidaire pour "construire un Sénégal émergent à l’horizon 2035, avec une société solidaire’’, a-t-il ajouté.
 
"Toutes les activités économiques ne sont pas forcément éligibles à l’économie sociale et solidaire qui est définie comme étant un groupement d’hommes ou de femmes organisés autour d’un projet économique mais à des fins d’utilité sociale et non de rentabilité ou de profit. Donc, l’utilité sociale est essentielle", a-t-il rappelé.
 
Cet atelier regroupe, durant deux jours, plusieurs intervenants des secteurs de l’économie sociale solidaire et de la microfinance et autres acteurs territoriaux des régions de Dakar et Thiès, pour réfléchir sur plusieurs thématiques et proposer des orientations pour une stratégie nationale de développement de l’économie sociale solidaire.

ADE/ASB/AKS