ACTUALITES
L’axe Dakar-Abu Dhabi
APS
SENEGAL-EMIRATS-COOPERATION-PERSPECTIVES

L’axe Dakar-Abu Dhabi "dans une phase de croissance accélérée" (diplomate)

Dakar, 3 déc (APS) - Les relations bilatérales entre les Emirats arabes unis et le Sénégal sont "dans une phase de croissance accélérée", a assuré lundi soir, Mohamed Ali Bin Aylan Alshamsi, chargé d’affaire de l’ambassade émiratie à Dakar.
 

"Les relations bilatérales entre les Emirats arabes unis et la République du Sénégal sont entrées dans une phase de croissance accélérée, tant au plan diplomatique qu’au niveau économique", a-t-il indiqué à l’occasion de la célébration dans la capitale sénégalaise de la 48ème édition de la fête nationale de son pays. 
 
Plusieurs membres du corps diplomatique accrédité à Dakar, des religieux, officiels ainsi des représentants d’institutions internationales basées au Sénégal ont participé à la manifestation.
 
La décision du président sénégalais Macky Sall, de réserver sa première visite officielle aux Emirats arabes unis après sa réélection en février 2019, est l’illustration "la plus éloquente de l’excellence des relations d’amitié et de coopération" entre les deux pays, selon le diplomate émirati.
 
Selon le ministre du Pétrole et des Energies, Mouhamadou Makhtar Cissé, venu représenter le gouvernement, la célébration de cette fête nationale des Emirats arabes unis offre "une belle opportunité de magnifier l’excellence des relations amicales et fraternelles" qui unissent les deux pays.
 
Il s’est félicité de "la constance" de la coopération entre les Emirats arabes unis et le Sénégal, ajoutant que les relations diplomatiques entre les deux pays "ne cessent de se renforcer tant au plan diplomatique, politique qu’économique" depuis leur établissement.
 
"Je demeure persuadé que nos relations d’amitié et de coopération seront davantage qualitative en se renforçant et se diversifiant", a déclaré le ministre du Pétrole et des Energies.
 
M. Cissé s’est en outre félicité de la diversification de la coopération bilatérale entre les deux pays, avec selon lui "des perspectives prometteuses dans le secteur du pétrole et du gaz et le partenariat dans la mise en place d’un fonds souverain d’investissement".
 
Le gouvernement du Sénégal assure-t-il "reste déterminé à travailler de manière plus étroite et plus efficace avec celui des Emirats arabes unis pour la réalisation des engagements pris entre les deux pays ainsi que la mise en œuvre concrète et efficiente des différents accords signés".
 
SG/BK