L’ARDN et NuWorld signent un partenariat, samedi
APS
SENEGAL-USA-ENTREPRENARIAT

L’ARDN et NuWorld signent un partenariat, samedi

Dakar, 13 sept (APS) – Le réseau de la renaissance africaine et de la diaspora (ARDN) et la plateforme ‘’NuWorld’’ signent, samedi, au rond point Ngor à Dakar, un partenariat dénommé : ‘’Le chemin de la solution [pathway to solutions, en anglais)’’, a appris l’APS des deux structures, vendredi.
 
La cérémonie est prévue de 18h à 22h, à l’incubateur Dream Lounge et Business de Ngor en présence des autorités étatiques, des responsables du système des Nations unies basés à Dakar, de jeunes leaders, de représentants du secteur privé, des arts et de la culture ainsi que d’universitaires.
 
‘’L’objectif fondamental est de trouver les moyens pour accompagner les jeunes entrepreneurs du Sénégal par un certain nombre de mesures. Il faut d’abord trouver des financements pour les jeunes entrepreneurs porteurs de projets, ensuite leur trouver des activités’’, a indiqué Djribril Diallo, président de l’ARDN.
 
M. Diallo s’exprimait lors d’une rencontre avec la presse, organisée au centre d’information des Nations unies, en prélude au lancement samedi du partenariat entre sa structure et NuWorld.
 
‘’Nous essayons de trouver de nouvelles formules pour faire face à la question de l’emploi des jeunes du Sénégal’’, a-t-il expliqué, avant de préciser que ‘’la problématique du chômage des jeunes n’est pas spécifique au Sénégal’’.
 
‘’Il y a beaucoup d’hésitation de la part des entrepreneurs américains pour venir investir en Afrique. Le risque est trop gros’’, a de son côté relevé André Amos, fondateur et président directeur général de Nuworld.
 
M. Amos a expliqué que sa démarche consiste à démontrer qu’un Américain peut réussir en venant investir au Sénégal, mais qu’il faudra surtout faciliter la collaboration entre les secteurs privés américain et sénégalais.
 
‘’La volonté du jeune américain de venir investir au Sénégal est exceptionnelle’’, a pour sa part déclaré Amata Diabaté, représentante résident du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Sénégal.
 
L’exemple de ce jeune américain venu investir au Sénégal doit faire tache d’huile, a-t-elle souligné, exortant à montrer qu’un Américain qui a réussi chez lui est venu investir au Sénégal et s’en sortir.
 
‘’Certains médias montrent souvent une mauvaise image de l’Afrique, mais nous (Africains) devons montrer qu’il y a une autre Afrique qui a une image positive’’, a-t-elle ajouté.

SG/IDI/ASG/OID