L’APS noue un partenariat avec le ministère en charge du PSE
APS
SENEGAL-MEDIAS-DEVELOPPEMENT

L’APS noue un partenariat avec le ministère en charge du PSE


Dakar, 13 avr (APS) – Le directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (APS), Thierno Birahim Fall et le directeur de cabinet du ministre en charge du Plan Sénégal émergent (PSE), Me Ousseynou Kane ont signé, jeudi à Dakar, une convention de partenariat pour accompagner ce programme devant aider à atteindre l’émergence économique en 2035.

L’objectif de ce partenariat est de donner la bonne information juste et crédible sur les avancées majeures de même que les limites du PSE pour une meilleure appropriation de ce programme aussi bien par les populations que par les institutions et partenaires techniques et financiers, a estimé Me Kane.


Selon lui, "le fonds de suivi du PSE qui est chargé d’organiser la communication institutionnelle va mettre à la disposition des médias tous les moyens financiers, techniques, et logistiques nécessaires à la collecte de l’information sur le terrain dans le cadre l’exécution du PSE".


"Le PSE on ne le présente plus aujourd’hui. Le plus important est de permettre à la population de se l’approprier", a-t-il dit, relevant que "l’émergence que l’on souhaite atteindre ne sera possible qu’avec l’appropriation du PSE par les populations qui doivent se sentir concernées par ce qui se fait et les enjeux du programme".

Pour cela, a ajouté Me Kane, "il faut que ces populations aient confiance à l’information, aux chiffres qu’on leur donne et aux perspectives qui sont tracées".


Sur le choix de l’APS, Ousseynou Kane est d’avis que, ce média d’Etat constitue, comme le Soleil et la RTS, "une source d’information crédible qui fait référence sur le plan national et international".


"Pour avoir confiance au PSE, il faut avoir les bonnes informations. Et les bonnes informations on est assuré de les trouver en lisant en écoutant ou en regardant l’APS", a-t-il soutenu, signalant que cette signature n’est qu’un premier pas vers une collaboration plus poussée.


"L’APS mène une mission de service public. Et un programme si ambitieux comme le PSE, ne peut pas ignorer la principale source d’informations publiques qui accompagne les politiques publiques dans tous les domaines" a, pour sa part, déclaré son directeur général, Thierno Birahim Fall.


"On est une référence en terme de fiabilité et de qualité de l’information", a-t-il souligné, précisant que l’APS est partie prenante d’un réseau riche de 36 agences de presse établies dans le monde.


M. Fall a, à cet effet, indiqué que l’APS va "accompagner tous le processus du PSE (…) de même que tous les secteurs névralgiques pour atteindre nos objectifs de croissance et d’émergence (…) en essayant autant que possible de remonter l’information, la bonne information".


"Nous sommes déjà engagés dans cette œuvre qui est une œuvre nationale de développement", a-t-il fait remarquer.


Thierno Birahim Fall a également saisi l’occasion pour inviter les autres acteurs étatiques à suivre la démarche du ministère en charge du PSE afin de rehausser le niveau des ressources de l’APS et des services publics de l’information comme la RTS et Le Soleil, au-delà de l’appui de l’Etat, pour une meilleure exécution de leurs missions.


 


 

MK/PON