L’ANSD disposée à partager  les clés de lecture des données statistiques
APS
SENEGAL-ECONOMIE-MEDIAS

L’ANSD disposée à partager les clés de lecture des données statistiques

Dakar, 27 juil (APS) - L’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) est aujourd’hui disposée à partager avec les professionnels des médias les clés de lecture des données statistiques pour faciliter l’accès aux informations au large public a soutenu, mercredi à Dakar, son Directeur général, Aboubacar Sedikh Dieye.

Il s’agit de "partager l’information statistique, travailler avec le monde de la presse pour rendre consommable la production statistique produite et les rendre disponible au niveau du public", a-t-il expliqué.

Aboubacar Sédikh Dièye s’exprimait à l’ouverture de l’atelier national sur Statistique et relations publiques pour le renforcement du dialogue entre sa structure et les médias.


Le plus important pour l’ANSD, a-t-il souligné, c’est que "les hommes de médias choisis au sein des associations de journalistes en santé et en économie puissent être à l’aise dans l’exploitation de cette mine d’informations qui existe dans les bases de données et qui ont coûté beaucoup d’argent aux contribuables".

Il a cité le recensement général de la Population, de l’Habitat, de l’Elevage et de l’Agriculture qui a coûté 13 milliards aux contribuables.

"Ces informations issues de ce recensement font l’objet aujourd’hui de beaucoup de sollicitations de l’extérieur, mais au niveau national elles ne sont pas très bien exploitées", a-t-il souligné.

C’est pourquoi, selon lui, l’atelier de formation a été initié pour "décloisonner et démystifier l’information statistique". 

"Nous voulons partager les clés de lecture et permettre aux journalistes d’être plus à l’aise dans l’exploitation des données et permettre l’accessibilité aux autres décideurs publics, aux entreprises, aux étudiants, entre autres", a dit Aboubacar Sedikh Dièye.

En effet, a-t-il relevé, "tous les acteurs sociaux et économiques doivent savoir qu’il y a des informations statistiques qui peuvent les aider dans la conduite des affaires de tous les jours".

Sur le choix des journalistes en santé et en économie pour prendre part à la formation, le Directeur général a expliqué que "c’est stratégique parce que les dynamiques de population et celles économiques sont extrêmement importantes".


Des statisticiens et des démographes prennent part également à la rencontre de trois jours dont l’objectif est de faire "comprendre et partager les attentes des journalistes en termes d’exploitation des données mises à leur disposition".

ADL/PON