L’ANSD annonce un recensement général des exploitations agricoles
APS
SENEGAL-COLLECTIVITE-AGRICULTURE

L’ANSD annonce un recensement général des exploitations agricoles

Saint-Louis, 14 nov (APS) - Le directeur général de l’agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), Babacar Ndir, a annoncé mercredi à Saint-Louis un recensement des exploitations agricoles, rappelant que le premier recensement général des entreprises (RGE), en 1996, a permis de dénombrer 407.882 établissements exerçant leurs activités dans un local aménagé. 

Il a par ailleurs relevé que l’ANSD s’est engagée à réaliser un recensement du volet agricole dont l’objectif est d’assurer une meilleure couverture de l’économie nationale, avec un dénombrement de l’ensemble des exploitations de l’agriculture effectuant une production marchande.
 
M. Ndir s’exprimait lors d’un comité régional de développement (CRD) axé sur le volet agricole du recensement général des entreprises (RGEA), sous la présidence de l’adjoint au gouverneur en charge du développement, Khadim Hann.
 
Selon lui, une cartographie a démarré dans les régions de Matam, Louga et Saint-Louis afin de dresser un portrait exhaustif des exploitations en termes de localisation et d’identification sur l’étendue du territoire.
 
Babacar Ndir signale que l’opération du RGEA vise essentiellement à réévaluer la taille du secteur primaire dans l’économie pour une meilleure orientation des politiques sectorielles.
 
Selon lui, le CRD a pour objectif de présenter les résultats obtenus dans la région nord, d’échanger avec les acteurs sur les difficultés rencontrées et de formuler des recommandations afin de dégager des perspectives.
 
Dans le cadre du recensement des entreprises agricoles, le document de présentation fait état de 104.496 exploitants agricoles pour la commune de Saint-Louis et 196.320 la région.
 
Au niveau département de Saint-Louis, 30.974 ménages agricoles ont été recensés dont 25.740 mis à jour.
 
Lors de ces recensements pour la cartographie des exploitations agricoles et sites horticoles, d’élevage, de pêche et des eaux et forêts, des difficultés liées aux insuffisances ressources, à l’inaccessibilité de certains sites et grandes exploitations agricoles comme la CSS, les CDS, entre autres, ont été mises en exergue par le document de présentation.
 
 
 
 

BD/MD/OID