L’Amicale des inspecteurs du Trésor pour une adaptation du régime de responsabilité des comptables publics
APS
SENEGAL-FINANCES-REFORMES

L’Amicale des inspecteurs du Trésor pour une adaptation du régime de responsabilité des comptables publics

Saly-Portudal (Mbour), 27 juin (APS) - Le président de l’Amicale des inspecteurs du Trésor du Sénégal (AITS), Mamadou Diop, milite pour que le régime de responsabilité des comptables publics soit mis en adéquation avec les réalités des réformes budgétaires et comptables.

"Il ne s’agit pas de proclamer l’irresponsabilité du comptable public. Un acteur aussi important de la chaine des dépenses ne peut pas être déchargé de sa responsabilité. Mais, il convient de mettre en adéquation son régime de responsabilité avec les réformes budgétaires et comptables", a-t-il dit.
 
M. Diop s’exprimant samedi, à Saly-Portudal (Mbour, ouest), au cours d’un panel initié par l’AITS sur le thème : "Quel régime de responsabilité des comptables publics dans un contexte de réformes budgétaires et comptables".
 
Il souhaite la mise en place d’"un régime qui n’expose pas le comptable public" mais lui permet de faire son travail "dans les meilleures conditions" et en partageant les responsabilités y afférentes avec tous les autres acteurs de la chaine des dépenses. 
 
"A travers ce panel, nous avons voulu nous interroger le régime de responsabilité pour voir comment l’adapter aux exigences de célérité et d’accélération dans la conduite des politiques publiques", a expliqué M. Diop.
 
Dans ce cadre, la présence, à ce panel, de la Cour des comptes et de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), témoigne selon lui d’une "démarche holistique" intégrant l’ensemble des acteurs du système.
 
Le président de l’Amicale des inspecteurs du Trésor du Sénégal (AITS) a par ailleurs souligné que depuis sa nomination à la tête du ministère des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo "a activement œuvré à pérenniser et à étendre les acquis sociaux" et à améliorer les conditions professionnelles de l’ensemble des agents de son département, "sans distinction de grade et de corps".
 
ADE/BK