Le processus de labellisation de l’ADEPME cible 300 entreprises avant fin 2016
APS
SENEGAL-ECONOMIE-FORMALISATION

Le processus de labellisation de l’ADEPME cible 300 entreprises avant fin 2016

Dakar, 18 juil (APS) - Le programme de "labellisation des Petites et moyennes entreprises (PME)" compte enregistrer 300 entreprises sénégalaises avant fin 2016, a annoncé, lundi, à Dakar, son responsable, Sohibou Ndao.
 
"Il s’agit d’engager 300 entreprises dans le processus de labellisation avant la fin de l’année 2016, mais déjà 62 entreprises sénégalaises sont concernées", a-t-il dit au cours de la cérémonie de lancement de la campagne d’information sur la labellisation des PME, initié par l’Agence de développement et d’encadrement des PME (ADEPME).
 
Selon le directeur général de l’ADEPME, Mabousso Thiam, la labellisation "permet de préparer les PME à l’accès au financement par une amélioration de leur lisibilité, une amélioration de la qualité du management et du monitoring".
 
Ce processus "s’appuie, pour cela, sur un instrument de prédiction qui permet de déceler les dysfonctionnements de l’entreprises en donnant une claire lecture de sa situation financière, donc de sa capacité à faire face à ses engagements", a-t-il relevé.
 
Un Fonds à frais partagés a été créé par l’ADEPME et offrira des subventions comprises entre 50 et 75% du montant des besoins des PME, a indiqué M. Thiam, selon qui le plafond annuel de subvention est de 25 millions de FCFA par PME.
 
De cette manière, "toutes les actions du programme de labellisation des PME financé dans le cadre du Projet d’appui à la promotion du secteur privé (PAPSP), concourent à améliorer l’éducation financière des PME et à accroitre les performances des acteurs publics pour leur permettre d’offrir des services de qualité aux PME", a-t-il poursuivi.
 
En 2015, 400 demandes de financement ont été enregistrées par l’ADEMPE dont 98 ont reçu une réponse favorable, soit un taux d’acceptation de 43%, a indiqué le responsable de son programme labellisation.
 
Sohibou Ndao a précisé que 1,3 milliards avaient été mobilisés la même année pour financer les PME.
 

MF/BK